Archives agenda

30
Jan

ZeFestival, festival du film LGBTQ+

Festival de cinéma

Du jeudi 05 au dimanche 08 janvier

Cinémas Les Variétés
37, rue Vincent Scotto
13001 Marseille

Ze Festival, festival du film LGBTQ+ est organisé par l’association Polychromes. Il se déroule dans différentes villes de la région Paca : Avignon, Nice, Seillans, Toulon et Marseille.

Programme à Marseille

05
Jan

Nos corps, nos libertés : toute une histoire

Projections-débats

samedi 07 janvier

17h00 - 22h00

La Baleine
59, cours Julien
13006 Marseille

Deux projections suivies de rencontre avec les cinéastes. En partenariat avec le cinéma La Baleine, 360° et même plus et le Planning 13.

17H > HISTOIRES D’A
de Charles Belmont et Marielle Issartel (France – 1973 – 1h25 / Documentaire)

Tourné en 1973 de l’intérieur du Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception, Histoires d’A est frappé d’une interdiction totale à sa sortie. Durant un an, il devient l’objet d’une gigantesque partie de cache-cache avec la police et d’une diffusion illégale d’une ampleur remarquable. « Une pièce rare et importante du cinéma militant des années 1970 vient de refaire surface. » (Le Monde)

20H > SOCORRISTAS, MILITANTES DE L’AVORTEMENT
de Caroline Kim Morange (France – 2022 – 1h10 / Documentaire)

2018-2020 : alors que l’Argentine est secouée par un débat historique sur la légalisation de l’avortement, nous suivons les Socorristas dans leur combat. Malgré les interdits, ces militantes aident par téléphone d’autres femmes à avorter. Elles se font alors discrètes et tendres. Mais lorsqu’elles manifestent, elles sont flamboyantes et joyeuses, provocantes et révoltées, désireuses de sortir l’avortement de la clandestinité et de la honte. Entre ombre et lumière, portées par le collectif, elles luttent pour émanciper les femmes. C’est une lutte ancrée dans la réalité argentine, mais c’est aussi un combat mondial, atemporel, pour la liberté du corps et l’autonomie.

Les séances seront suivies de rencontres.

1 film : tarifs habituels / 2 films : 13€

 

07
Jan

Mères et féministes ?

Rencontre

mercredi 04 janvier

17h00 - 22h00

Alcazar
58, cours Belsunce
13001 Marseille

Autour du thème « Quand la maternité rend féministe », et des livres Daronne et féminisme et Mamas en présence des autrices Fabienne Lacoude et Lili Sohn

Qu’est-ce qui motive le désir d’enfant ? L’instinct maternel existe-t-il ? Comment « concilier » sa vie personnelle et sa vie professionnelle ?

À travers leurs cheminements intimes, intellectuels, artistiques, ces deux autrices marseillaises nous invitent à nous poser ensemble cette question : c’est quoi, être une mère féministe en 2023 ?

04
Jan

Stages d'autodefense Riposte pour femmes

stages

Du samedi 10 au dimanche 11 décembre

09h30 - 17h00

Planning Familial 13
106 boulevard National
13003 Marseille

PROCHAINS STAGES D’AUTODÉFENSE POUR FEMMES RIPOSTE A MARSEILLE
organisés par le C-PAM dans les locaux du Planning Familial 13
accessibles à partir de 16 ans

– samedi 22 et dimanche 23 octobre 2022
– samedis 12 et 19 novembre 2022
– samedi 10 et dimanche 11 décembre 2022

Horaires : de 9h30 à 17h
La participation aux 2 journées est nécessaire

CONTENU DU STAGE :

Le but de l’autodéfense pour femmes est d’acquérir des moyens de se défendre, de PRÉVENIR les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre CONFIANCE EN SOI.

Suivre le cours RIPOSTE c’est :

–  S’encourager à RIPOSTER lors de harcèlements ou d’agressions, qu’elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles, par des proches ou des inconnus.

–  Pratiquer des TECHNIQUES PHYSIQUES ET VERBALES simples et efficaces par le biais de discussion, de mises en situation et de jeux de rôle.

–  Apprendre à SE PROTÉGER dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d’autres femmes (une animatrice pour un groupe de 10 à 16 participantes).

–  S’AFFIRMER au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.

– Se concentrer sur ce que l’on PEUT faire, et non sur ce que l’on ne peut pas faire.

Cette forme d’autodéfense est adaptée à toutes, quel que soit votre âge et votre condition physique.

Les animatrices se sont formées avec des formatrices spécialisées dans l’autodéfense pour femmes et sont diplômées de la méthode RIPOSTE, issue du programme ACTION du Centre de Prévention des Agressions de Montréal.

TARIFS :

Parce qu’il est primordial que les stages soient accessibles à toutes, vous trouverez une fourchette de prix selon les revenus. Les idées mises entre parenthèses sont proposées à titre indicatif et il ne vous sera pas demandé de justificatif car l’association choisit de faire confiance aux femmes. Si vous ne pouvez payer la somme suggérée, n’hésitez pas à contacter le secrétariat qui se chargera de trouver avec vous une solution satisfaisante, afin que l’argent ne soit pas un frein à votre participation.

– 30-50 euros (peu de revenus, minimas sociaux, smic, chômeuses, étudiantes…)
– 60-80 euros (revenus « moyens » à revenus « confortables », + du smic)
– 90 et + (« revenus élevés »)

INSCRIPTION :

Contactez nous par e-mail ou téléphone pour savoir si il reste de la place.

Pour garantir le stage et votre place, l’inscription se fait au minimum 15 jours à l’avance.

Nous confirmons l’inscription à la réception d’un acompte de 10 euros, que vous pouvez envoyer en espèces ou en chèque* à l’ordre du Centre de Prévention des Agressions de Marseille (C-PAM) à l’adresse suivante :

C-PAM

106, boulevard National
13003 Marseille

en précisant vos nom, prénom, adresse mail et un  numéro de téléphone où vous joindre si besoin.

Nous vous renverrons par la suite un mail de confirmation d’inscription avec des informations complémentaires.

* L’acompte ne sera pas encaissé avant le stage, sauf en cas d’annulation dans les deux jours qui le précèdent.

COVID :
Sauf si de nouvelles restrictions devaient nous contraindre à les annuler, les stages se dérouleront en présentiel dans le respect des gestes barrières, et avec du matériel de réduction des risques de transmission du COVID 19 (masques et gel hydroalcoolique à disposition). En plus de la désinfection et de la ventilation de la salle, le nombre de participantes a été réduit à 14 au lieu de 18 pour pouvoir garder les distances physiques préconisées dans cet espace. Des mesures complémentaires seront affichées sur place concernant les pauses, l’usage de la cuisine, les toilettes. Le pass sanitaire n’est pas requis. N’hésitez pas à contacter l’association pour de plus amples informations.

ACCÈS:

Le stage se déroulera dans les locaux du Planning Familial 13 :

106, boulevard National
13003 Marseille
Tram 2 arrêt National,
Métro 1/2 arrêt Saint Charles,
Bus 33/34 arrêt National Guibal

CONTACTS :

Pour s’inscrire ou pour toute information sur les stages :

e-mail :  stages.riposte.marseille@gmail.com
tel :  06 95 53 09 84

De plus, si vous faites partie d’une association, d’un organisme ou autre, et que vous souhaitez organiser un stage dans ce contexte, c’est possible. N’hésitez pas à contacter le C-PAM.

10
Déc

Le corps des femmes peut-il s’affranchir des enjeux politiques ?

Spectacle-débat

lundi 05 décembre

19h00 - 21h00

Mucem
13002 Marseille

Dans le cadre du cycle « Procès du siècle : Féminismes, genres, minorités » (novembre 2022 – mars 2023).

Avec Ghada Amer (artiste plasticienne) et Eloïse Bouton (journaliste indépendante, militante féministe, ancienne membre du mouvement Femen). Modération : Tewfik Hakem. Avec la participation d’Hélia Paukner, conservatrice du patrimoine, responsable du pôle Art contemporain au Mucem

L’art de Ghada Amer est résolument féministe. Si ses toiles brodées fourmillent de pin-up et de sorcières, c’est pour mieux réhabiliter ces figures féminines abaissées, humiliées ou pourchassées. Depuis plus de trente ans, son art pose la question de l’émancipation, de l’épanouissement et de la liberté des femmes.

Alors que le Mucem consacre à l’artiste sa première rétrospective française, présentée dans trois lieux marseillais, Ghada Amer participe à cette séance des Procès du siècle pour aborder la question du corps féminin et de l’évolution de certains « acquis ». Avortement, interdits religieux, représentations : le corps des femmes entre émancipation et domination.

Programme complet du cycle

05
Déc

Films Femmes Méditerranée

Festival de cinéma

Du samedi 26 novembre au jeudi 01 décembre

19h00 - 21h00

Divers lieuxMarseille

La 17e édition des Rencontres Films Femmes Méditerranée vous donne rendez-vous à Marseille du 26 novembre au 1er décembre, puis en région, autour d’une quarantaine de films, longs et courts métrages, fictions, documentaires et films d’animation, tous singuliers et choisis dans l’énergie collective grâce à la diversité de nos regards.

Notre programmation questionne des sujets sensibles tels que le monde de l’adolescence, le poids des sociétés patriarcales, le passé colonial. Elle fait la part belle aux récits initiatiques et aux fresques familiales, où souvent l’humour et la sororité font contrepoids aux crises.

Avec l’envie de travailler les mémoires qui traversent les territoires méditerranéens, notre programmation parcourt l’Algérie, la Tunisie, le Liban, la Palestine, l’Arménie, la Grèce, la République Tchèque, la Bosnie-Herzégovine, l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal.

Plus d’infos

26
Nov

Prise en charge des violences faites aux femmes : où en sommes-nous en 2022

Colloque

vendredi 25 novembre

09h00 - 18h00

le Cube
Aix Marseille Université 29, avenue Robert Schuman
13100 Aix-en-Provence

À l’initiative du collectif du territoire d’Aix-en-Provence, professionnels et associations (dont le Planning 13) En action !

Inscription (gratuite) sur Hello Asso.

Programme à télécharger

 

25
Nov

J'crains degun

Rencontre

vendredi 25 novembre

14h00 - 16h00

Planning Familial 13
106 bd National
13003 Marseille

JOURNÉE INTERNATIONALE POUR L’ÉLIMINATION DE LA VIOLENCE À L’ÉGARD DES FEMMES

Le vendredi 25 novembre 2022, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Planning Familial est partenaire d’une journée spéciale organisée par le CIDFF Phocéen et Solidarité Femmes 13 intitulée « J’crains degun ». Une initiative soutenue par la DRAC, la DDFE et la Mairie du 1-7.

J’crains dégun, c’est un parcours culturel dans le centre-ville de Marseille, à destination de différents publics, avec une programmation variée ouverte de 9 heures à minuit dans une dizaine de lieux.

J’crains dégun, c’est une trentaine de structures partenaires unies dans la lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

J’crains dégun, c’est aussi l’occasion pour nous, associations de professionnel.les spécialisées dans la lutte contre ces violences, de prévenir et de sensibiliser le plus grand nombre.

A cette occasion, venez découvrir le Planning Familial et son histoire de 14h à 16h.

On vous y attend nombreux.ses !

Toutes les infos et la programmation

25
Nov

Respect pour les Femmes

Forum

jeudi 24 novembre

09h30 - 17h30

Hôtel de Région
27 place Jules Guesde
13481 Marseille

Le 24 novembre, la Région Sud organise pour la première fois le forum Respect pour les femmes à l’Hôtel de Région de Marseille.

Face à l’augmentation de 20% du nombre de victimes sur le territoire en 2021, il est urgent d’agir. C’est ce que fait la région à travers cet événement et son plan régional de lutte contre les violences sexistes et sexuelles.

De 9h30 à 17h30, des masterclass et des ateliers seront proposés au public, afin de donner toutes les clefs pour lutter contre les violences faites aux femmes, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Ateliers de self-défense et cours de sophrologie rythmeront également cette journée pour booster sa force physique et mentale.

N’attendez plus pour vous inscrire !

Forum Respect pour les Femmes
24 novembre 2022 – 9h30/17h30
Hôtel de Région – 27 place Jules Guesde, 13481 Marseille

 

Une marraine pour porter l’événement : Caroline VIGNEAUX

Humoriste et actrice française engagée pour un « féminisme de réconciliation » Caroline VIGNEAUX sera la marraine du forum. Son spectacle « Caroline croque la pomme », en tournée actuellement est entièrement dédiée à la place des femmes dans notre société. Caroline VIGNEAUX fera l’honneur de sa présence le 24 novembre et performera lors de cet événement.

Au programme :

Des tables rondes et des masterclass pour détecter les relations toxiques, savoir réagir à la violence, exprimer son consentement (ou pas), se protéger des cyberviolences, s’affirmer au travail… Des ateliers de self-défense et de sophrologie seront également proposés pour booster sa force physique et mentale.

·       Journée ouverte à toutes et à tous, gratuite et sur inscription sur le site de la Région Sud (www.maregionsud.fr/respect-femmes)

·       Ouverture des inscriptions le 11 octobre

 

Des exemples d’actions concrètes de la Région sud dans ce domaine :

o   Création de la maison régionale des femmes à la Seyne-sur-Mer : 120 femmes ont été accueillies et accompagnées en 2021. Elles ont reçu un soutien psychologique, juridique, un accompagnement au dépôt de plainte dans les commissariats, et ont été aidées pour obtenir un hébergement et un emploi.

o   Création de la maison des femmes à Marseille : les travaux ont démarré en septembre grâce au financement de la région. A terme, la maison permettra la prise en charge de 400 femmes vulnérables ou victimes de violence

o   L’accompagnement dans le milieu culturel par le biais du déploiement de l’application SAFER sur l’ensemble du territoire. Cette application permet aux femmes, lors de festivals par exemple, de dénoncer une agression physique ou verbale. L’application géolocalise la victime ou le/la témoin et une équipe intervient directement sur place pour lui venir en aide.

24
Nov

La norme gynécologique

Rencontre-présentation

samedi 19 novembre

17h00 - 19h00

Librairie L'Hydre
96 rue St Savournin
13001 Marseille

Rencontre avec Aurore Koechlin autour de son livre La norme gynécologique. Ce que la médecine fait au corps des femmes paru aux éditions Amsterdam.

Parmi les spécialités traitant de la santé des femmes, la gynécologie occupe une place à part : elle ne porte pas sur un moment particulier de la vie corporelle, mais consiste à suivre les patientes sans raison médicale apparente de la puberté jusqu’à la mort. Ainsi se manifeste la « norme gynécologique », d’autant plus puissante qu’elle est invisible. Pour saisir son fonctionnement et défaire son évidence, Aurore Koechlin a choisi de mener l’enquête auprès de professionnel·le·s de santé et de patientes. Elle examine en féministe, au plus près de l’expérience, le suivi gynécologique, ses étapes et ses effets psychiques, la culpabilité ou l’angoisse qu’il suscite parfois, la normalisation de la douleur qu’il implique, sans oublier les inégalités face au soin