Archives agenda

22
Avr

Riposte - stages d'autodéfense pour femmes - Marseille

Stage (sur inscription)

Du samedi 30 mars au samedi 06 avril

09h30 - 17h00

Planning Familial 13
106, boulevard National
13003 Marseille

CONTENU DU STAGE

Le but de l’autodéfense pour femmes est d’acquérir des moyens de se défendre, de PRÉVENIR les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre CONFIANCE EN SOI.

Suivre le cours RIPOSTE c’est :

  • S’encourager à RIPOSTER lors de harcèlements ou d’agressions, qu’elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles, par des proches ou des inconnus.
  • Pratiquer des TECHNIQUES PHYSIQUES ET VERBALES simples et efficaces par le biais de discussion, de mises en situation et de jeux de rôle.
  • Apprendre à SE PROTÉGER dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d’autres femmes (une animatrice pour un groupe de 10 à 16 participantes).
  • S’AFFIRMER au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.
  • Se concentrer sur ce que l’on PEUT faire, et non sur ce que l’on ne peut pas faire.

Cette forme d’autodéfense est adaptée à toutes, quel que soit votre âge et votre condition physique.

Les animatrices se sont formées avec des formatrices spécialisées dans l’autodéfense pour femmes et sont diplômées de la méthode Riposte, issue du programme Action du Centre de prévention des agressions de Montréal.

 

PROCHAINS STAGES

  • samedi 30 mars et samedi 6 avril 2019 de 9h30 à 17h
  • samedis 4 et 11 mai 2019 de 9h30 à 17h
  • dimanches 9 et 16 juin 2019 de 9h30 à 17h

La participation aux 2 journées est nécessaire.

 

TARIFS

Parce qu’il est primordial que les stages soient accessibles à toutes, vous trouverez une fourchette de prix selon les revenus. Les idées mises entre parenthèses sont proposées à titre indicatif et il ne vous sera pas demandé de justificatif car l’association choisit de faire confiance aux femmes. Si vous ne pouvez payer la somme suggérée, n’hésitez pas à contacter le secrétariat qui se chargera de trouver avec vous une solution satisfaisante, afin que l’argent ne soit pas un frein à votre participation.

  • 30-50 euros (peu de revenus, minimas sociaux, smic, chômeuses, étudiantes…)
  • 60-80 euros (revenus « moyens » à revenus « confortables », + du smic)
  • 90 et + (« revenus élevés »)

 

INSCRIPTION

Contactez nous par e-mail ou téléphone pour savoir si il reste de la place.

Pour garantir le stage et votre place, l’inscription se fait au minimum 15 jours à l’avance.

Nous confirmons l’inscription à la réception d’un acompte de 10 euros, que vous pouvez envoyer en espèces ou en chèque (l’acompte ne sera pas encaissé avant le stage, sauf en cas d’annulation dans les deux jours qui le précèdent) à l’ordre du Centre de prévention des agressions de Marseille (CPAM) à l’adresse suivante :

CPAM
106, boulevard National
13003 Marseille

en précisant vos nom, prénom, adresse mail et un numéro de téléphone où vous joindre si besoin.

Nous vous renverrons par la suite un mail de confirmation d’inscription avec des informations complémentaires.

 

ACCÈS

Le stage se déroulera dans les locaux du Planning Familial 13 :

106 boulevard National, 13003 Marseille
Tram 2 arrêt National, métro 1/2 arrêt Saint Charles, bus 33/34 arrêt National Guibal

 

CONTACTS

Pour s’inscrire ou pour toute information sur les stages :

  • par mail : stages.riposte.marseille@gmail.com
  • par téléphone : 06 95 53 09 84

De plus, si vous faites partie d’une association, d’un organisme ou autre, et que vous souhaitez organiser un stage dans ce contexte, c’est possible. N’hésitez pas à contacter le CPAM.

Centre de Prévention des Agressions de Marseille
106, boulevard National
13003 MARSEILLE
06 95 53 09 84

plaquette à télécharger

30
Mar

Quand je veux, si je veux !

Projection-rencontre

jeudi 04 avril

20h30 - 23h00

Cinéma L'Alhambra
L'Alhambra cinémarseille 2, rue du Cinéma
13016 Marseille

Projection suivie d’un débat en présence de Susana Arbizu, coréalisatrice du film, Fanja Randriamanjato, sage-femme à l’Estaque. Une soirée partenariat avec le Planning Familial 13 et le Collectif 13 Droits des Femmes.

Restauration possible à partir de 19h30. Pour ceux qui souhaitent se restaurer informer par mail 48h à l’avance du nombre de repas souhaité .

 

Quand je veux, si je veux de Susana Arbizu, Henri Belin, Nicolas Drouet, Mickaël Foucault (France – 2019 – 1h13)

En France, une femme sur trois avorte au cours de sa vie. Une dizaine d’entre elles témoignent face caméra dans des jardins publics. Elles n’ont aucun point commun sinon d’avoir vécu l’expérience de l’avortement après le vote de la loi autorisant l’IVG, en France, en 1975, et d’assumer leur choix. Aujourd’hui, chacune à sa façon, elles racontent avec leurs mots et leurs différences cette expérience commune. Ces récits singuliers dessinent les contours d’une réalité intime incarnant ce que disposer de son corps veut dire, ici et maintenant. Dans la lignée de celles qui se sont battues pour l’obtention du droit d’avorter, Lola, Magali, Sigrid…posent des mots pour elles et pour les autres. Une parole indispensable pour continuer à défendre ce droit sans cesse menacé.

04
Avr

Le "Refuge", des femmes condamnées au couvent pour "mauvaise vie et moeurs"

Conférence

mardi 02 avril

18h00 - 23h00

Musée d'histoire
2, rue Henri-BarbusseMarseille

Conférence d’Annick Ariani, docteure en histoire, Aix-Marseille Université, titulaire d’une thèse sur le sujet.

La répression de la prostitution à Marseille s’inscrit dans le contexte historique de ce que le sociologue Michel Foucault définit comme le « Grand Renfermement ». Au XVIIe siècle la monarchie absolue n’entendait plus tolérer des désordres qui engendraient, croyait-on alors, d’aussi grands maux que les pestes. En effet, à une époque où le salut était conçu comme collectif, l’on pensait que le péché pouvait déclencher la colère et la vengeance divine. Pour y remédier, les femmes de « mauvaise vie et mœurs » devaient donc se repentir dans un couvent où sévissait une discipline si sévère que Grosson l’appelait « la galère des femmes ». Ce repentir devait conduire à l’éradication de la prostitution.

02
Avr

L’arnaque de la princesse

Conférence gesticulée

jeudi 28 mars

19h00 - 23h00

Solidaires 13
29 boulevard Longchamp
13001 Marseille

Conférence gesticulée écrite et jouée par Antinéa, sur le continuum entre éducation sexiste et culture du viol suivie d’un échange animé par « rEGALons-nous ! »

« Tout commence avec une chanson populaire…chanson coquine ou hymne au viol ? Une petite fille habillée en princesse qui, en grandissant, découvre l’arnaque. Éduquée à être belle, douce, serviable, aimante, elle se retrouve discriminée, exploitée, humiliée, violentée. Il est où à ce moment là, le foutu prince charmant ?!!

Éducation sexiste et culture du viol : deux pièces d’un même puzzle ? Venez faire un p’tit tour dans mon enfance, j’ai quelques gros mots à vous en dire ! »

[info reprise du site Mille Bâbords]

 

28
Mar

Violences obstétricales & gynéco

Ciné-débat

mercredi 27 mars

18h30 - 22h30

Planning Familial 13
106 bd National
13003 Marseille

L’AMSSA (Association méditerranéenne de sciences sociales appliquées, l’IRASF (Institut de recherche et d’action pour la santé des femmes) et le Planning 13 vous invite à une soirée autour des violences gynécologiques

Projection de deux documentaires : « Paye pas ton gynéco » et « Corps médical » suivi d’une discussion avec l’IRASF.

27
Mar

Ateliers sur la santé sexuelle : choisir ma contraception

ateliers, gratuit

mercredi 27 mars

14h00 - 22h30

La maison de santé Bel-Air
534, rue Federico Garcia Lorca
13300 Salon-de-Provence

Ateliers sur la santè sexuelle le bon

Gratuit et sans inscription

Deux autres dates :

  • le 03 avril 2019 à 14h : Sexualité, parlons en !
  • le 17 avril 2019 à 14h : Comment mieux me protéger ? prévention et dépistage
27
Mar

Quinzaine stupéfiante

Festival

Du samedi 09 au samedi 23 mars

14h00 - 22h30

Marseille

La Quinzaine Stupéfiante : c’est quoi, c’est qui ?

A l’origine de la démarche : le rapprochement de structures travaillant dans des domaines différents mais avec des démarches similaires (éducation populaire, approche communautaire) et des intérêts communs.

  • D’un côté, des associations qui travaillent à Marseille auprès d’usager-es de drogues, en santé sexuelle, réduction des risques, avec une approche communautaire, souhaitant faire exister dans le débat public les questions soulevées dans leurs champs d’actions.
  • D’un autre côté, des lieux du centre-ville marseillais ouverts au public dans le cadre d’événements culturels, festifs et/ou militants, accessibles via des PAF modiques ou à prix libre, aux « profanes » comme aux spécialistes.

En 2018, nous avons organisé une série d’événements dans le cadre de la “Semaine Stupéfiante. Drogues et liberté(s), on en est où ?”. L’idée avait été de s’intéresser à la « guerre à la drogue », à ses multiples conséquences, et aux stratégies mises en place pour s’en défendre par celles et ceux qui la subissent, avec notamment l’émergence des approches communautaires de Réduction des Risques. Plusieurs thématiques (milieu carcéral, toxicophobie…) et plusieurs formats (conférence-débat, soirée animée par une association d’éducation populaire…) avaient été proposés afin de permettre la participation du public.

La thématique étant vaste et les soirées fréquentées, c’est une Quinzaine Stupéfiante qui voit le jour en 2019. Nous gardons cette volonté de proposer des thématiques variées et des formats permettant la participation du public aux réflexions, aux débats autour de « Drogues et Quotidiens ». Bientôt l’édito !

L’équipe organisatrice 2019 : AIDES Marseille Asud Mars Say Yeah, Caarud Bus 31/3, CSAPA Bus methadone, Equitable Café Librairie L’Hydre aux mille têtes, Plus Belle la Nuit, Claire Duport et Marie Dos Santos, sociologues.

Avec le soutien et la participation des bénévoles, lieux d’accueil et intervenant·e·s…

Programme à venir

09
Mar

Regard de femmes

Festival de cinéma

Du jeudi 14 au dimanche 17 mars

14h00 - 22h30

Cinéma Jean Renoir
Allée Jean Renoir, Saint-Roch
13500 Martigues

Des femmes qui tombent à pic !

[édito du programme du festival]

Martigues aime le cinéma… le festival Regard de femmes en est l’expression depuis plusieurs années déjà, il célèbre un cinéma d’auteur.e.s avec des films populaires, des films qui nous parlent et enrichissent notre sensibilité. Nous aimons ce cinéma-là, nous nous y sentons bien.
Mais le cinéma, c’est aussi ce producteur américain d’Hollywood, Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel et de viol, face cachée d’un décor sordide fait de domination et de perversité. Un mouvement de révélations et de mobilisations s’est fait jour. Des femmes, des actrices ont parlé, ont dénoncé… Un sursaut bienvenu pour dire l’inacceptable, ainsi la violence faite aux femmes ne connaît pas de frontière culturelle tant le mal est profond, comme disait le poète… celui-là même qui voyait en elles l’avenir de l’homme. Nous sommes de ce côté-ci de cette humanité qui gagne en se respectant et en se reconnaissant.
Le festival Regard de femmes, plus que jamais nécessaire comme espace artistique, l’est aussi comme espace démocratique pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous saluons l’engagement de tous ceux et de toutes celles qui œuvrent à ce beau projet !

14
Mar

Journée de lutte pour les droits des femmes : dénonçons la précarité

rencontres et collecte

samedi 09 mars

15h00 - 22h00


Place Jeanne d'Arc - Face aux allées provençales
13100 Aix-en-Provence

Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes reste d’une brûlante actualité tout particulièrement pour les femmes pauvres qui sont 4,7 millions en France.

Le Collectif aixois pour l’égalité femmes-hommes (ATMF, La Cimade , LDH, Le Mouvement du Nid, Planning Familial13, Osez le féminisme!13) organise une collecte de produits d’hygiène destinés aux femmes démunies, venez avec vos dons (lingettes, brosses a dents, protections périodiques, etc…) devant les allées provençales.

 

 15h30-18h au Château de l’Horloge

ATMF  organise des d’ateliers débats portant sur l’éducation non sexiste, l’entreprenariat au féminin, la mobilité, l’autonomisation économique des femmes.

 

16h-22h au café les 3C

ciné-débat autour du film Satin rouge de la réalisatrice Raja AMARI.
Débat avec Ouahiba Hamouda, autrice et universitaire.

 

09
Mar

Game of Sexe

Spectacle

vendredi 08 mars

14h30 - 22h00

Faculté de Lettres, amphi 7
29 Avenue Robert Schuman
13080 Aix-en-Provence

En collaboration avec le Planning Familial 13 et dans le cadre de son programme sur la santé sexuelle et affective et l’accès à la contraception des étudiant·e·s de la région Paca, la Mutualité française Paca et La Mutuelle des étudiants présentent un spectacle de prévention éducatif des risques liés à la vie affective et sexuelle s’appuyant sur la forme théâtrale. Il s’inspire des émissions télévisuelles actuelles.

L’inscription est réservée aux étudiant·e·s et se fait en ligne en suivant ce lien.

Une pièce de théâtre divertissante et préventive

Depuis 2010, la Mutualité Française Paca et la LMDE interpellent les jeunes sur les questions de sexualité par le biais de pièces de théâtre interactif (Cabaret Sexuel de 2010 à 2012, Chaud Show Club de 2012 à 2017).

Le spectacle sera suivi d’un buffet où le Planning Familial 13 et d’autres partenaires vous accueilleront afin de répondre aux questions et débattre de ce qui s’est passé lors du spectacle.