Nos actualités associatives

Chantiers autour du projet associatif du Planning 13

Le 25 janvier, une trentaine de membres du Planning Familial 13 (salariées, élues, bénévoles, services civiques) se sont réunies autour du projet associatif. Depuis plus de 2 ans, un travail a été amorcé pour définir les orientations politiques pour les prochaines années. Nous avons constitué des commissions pour leur mise en œuvre et défini ensemble le fonctionnement de ces groupes de travail. Il s'agit maintenant de plancher sur des feuilles de route en définissant des priorités, de vérifier la faisabilité en concertant les différentes composantes de l'association (conseil d'administration, équipe salariée) et en étudiant les possibilités financières, et enfin... de lancer concrètement les six orientations politiques suivantes :

  • réaffirmer l’engagement militant au centre de nos actions et renforcer la cohérence entre notre gouvernance et nos principes directeurs ;
  • confirmer notre place comme acteur dans l’éducation à la vie affective, relationnelle et sexuelle ;
  • structurer et développer l’activité de formation et continuer la transmission de nos principes directeurs à travers nos actions ;
  • consolider notre vocation départementale en renforçant les équipes travaillant hors Marseille ;
  • rester un lieu non spécifique mais ressource sur l’accompagnement des victimes de violences ;
  • s’affirmer et se développer comme un centre de santé sexuelle.

Il y a du boulot !

Rendez-vous dans un an et demi pour faire le point...

Au coeur du Planning

Le Planning lance le podcast « Au cœur du Planning »

C'est une série documentaire en 6 épisodes, produite par le Planning Familial, écrite et réalisée par Isabelle Duriez. Le podcast sera diffusé tous les jeudis à partir du 30 janvier 2020.

Vous avez déjà entendu parler du Planning Familial, cette association féministe qui se bat depuis soixante ans pour que toutes les femmes aient accès à une contraception ou à l’interruption volontaire de grossesse, y compris les mineures. Mais comment cela se passe-t-il, exactement, une fois que l’on en a poussé les portes? Comment est-on accueilli ? Par qui ? Peut-on y parler de tout ? De sexualités, d’orientation sexuelle, de handicap, de violences ? En six épisodes, ce podcast vous emmène découvrir le Planning de Marseille aux côtés de l’équipe qui, chaque jour, écoute, informe, accompagne, sans jugement. Pour que chaque personne puisse vivre une sexualité épanouie.

Plus d'infos

Entretien avec Isabelle Duriez (Télérama)

Défendre les retraites et lutter contre la précarité et la pauvreté

 

Depuis deux ans, le gouvernement multiplie les réformes et mesures antisociales:

  • Casse du droit du travail
  • Baisse des APL
  • Privatisations des entreprises publiques
  • Réformes de la fonction publique
  • Réformes du baccalauréat et des conditions d’entrées à l’université etc.

L’ensemble de ces réformes et mesures poursuivent un agenda ultralibéral de destruction des droits des travailleurs et travailleuses, des étudiant.e.s, des lycén.ne.s et des jeunes salarié.e.s.

Aujourd’hui, de nouvelles réformes sont en cours : celle sur le chômage qui va exclure de l’accès aux indemnités des centaines de milliers de personnes qui travaillent à temps partiel ou sont exclu.e.s de l’emploi. Et la réforme sur les retraites qui va empêcher des centaines de milliers de femmes d’accéder à la retraite à taux plein et les obliger à travailler jusqu’à un âge très avancé, qu’importe leur santé.

L’ensemble de ces réformes antisociales vont avoir un impact direct sur les femmes en premier lieu. Nous sommes celles à qui sont massivement imposés les temps partiels, qui voient leurs carrières interrompues par des congés maternités dont la comptabilisation est remise en question et risque d’avoir un impact direct et délétère sur le calcul de leur retraite.

Nous sommes celles dont les salaires sont les plus bas et les conditions de travail les plus pénibles. Enfin, nous cumulons travail salarié et travail domestique et avons encore à charge les soins et l’aide aux plus jeunes comme aux plus âgé.e.s parce que notre société ne met pas en place les structures et l’organisation nécessaires au partage du travail domestique et de soin.

Il est impératif alors de rejoindre le mouvement intersyndical pour défendre le droit à la retraite pour toutes et tous.

Les féministes ont des choses cruciales à dire et à porter dans ce mouvement. Défendons l’égalité des droits et rejoignons le mouvement pour leur défense en y apportant un argumentaire féministe et égalitariste contre toutes les formes de précarité et de pauvreté.

Planning Familial 13

 

Le Planning 13 recrute à L'Etang-de-Berre !

Coordinatrice de projet / Conseiller-ère conjugal-e et familial-e
Planning Familial 13 Etang de Berre

Le Planning Familial est un mouvement d’éducation populaire. Il lutte pour le droit à l’information et à l’éducation permanente. Il lutte pour créer les conditions d’une sexualité vécue sans répression, ni dépendance, dans le respect des différences, de la responsabilité et de la liberté des personnes. Le Planning Familial est un mouvement féministe.

Activités principales : Accueil individuel, médical et démédicalisé autour de la vie affective, sexuelle et relationnelle, actions de prévention collectives sous forme de groupes de parole et d’information, de théâtre forum ou de débat autour de différents supports.

Mission

  • Le/la coordinateur-trice de projet / conseiller-ère conjugal-e et familial-e coordonnera les actions du Planning Familial sur la zone géographique Etang de Berre.
  • Il/Elle travaille selon les orientations du Planning Familial et les décisions du conseil d'administration.
  • Il/Elle accompagne des professionnel-le-s (avec une approche territoriale) en participant/s’inscrivant dans une dynamique de réseau, en animant des temps collectif autour des thématiques du PF13, en accompagnant les professionnel-le-s à la mise en place d’activités du PF13 dans leurs structures.
  • Il/Elle a par ailleurs la mission de conduire des entretiens individuels et collectifs elle anime des actions de prévention sur les questions relatives à la vie affective et sexuelle.
  • Il/Elle élabore des documents visant à rendre compte de l'activité d'animation (outils d'évaluation, saisie des statistiques, bilan des actions).

Compétences requises

  • Formation de conseiller-e conjugal-e et familial-e (ou formation Éducation à la vie).
  • Adhésion indispensable aux principes fondateurs du MFPF
  • Sens de l'écoute, de la communication et du travail en équipe
  • Respect du secret professionnel
  • Adaptabilité et polyvalence
  • Expérience bénévole ou salariée dans une association (féministe et/ou d'éducation populaire...)
  • Informatique : logiciel Word et Excel, navigation sur Internet

Spécificités sur le poste

  • Lieu de travail : Planning Familial 13 sur la zone de l'Etang de Berre + déplacements fréquents à Aix-en-Provence et sur le département.
  • Contrat à durée indéterminée.
  • Temps de travail hebdomadaire : 25h par semaine.
  • Rémunération brute horaire : 14,52 € (soit 1573 € bruts par mois)
  • Mutuelle, 6 semaines de congés payés par an

Recrutement

  • CV + lettre de motivation par courriel
  • L'embauche aura lieu dès que possible dès février 2020.
  • Date limite de candidature : 25 janvier 2020

 

Planning13 Offre-Emploi_CCF-2020_Etang-Berre [à télécharger]

Bonne année !

#OnEstLePlanning et on le restera en 2020 ! Pour défendre avec vous les droits des femmes et de toutes les personnes, l'égalité et lutter pour une société plus juste, plus solidaire sans discriminations ni violences

Le Planning Familial solidaire du mouvement social qui s’engage ce 5 décembre 2019

Le Planning s’associe à l’appel à la grève nationale lancé pour le 5 décembre 2019, pour la défense des droits et des libertés de toutes les personnes

Depuis deux ans, le gouvernement multiplie les réformes et mesures antisociales : elles renforcent la précarité des personnes, creusent les inégalités, détériorent les droits des travailleurs et travailleuses, particulièrement des jeunes salarié.e.s. des étudiant.e.s, des lycéen.ne.s ….

Il désinvestit des services publics et met en danger hôpitaux et services publics de santé. La réforme de l’AME menace directement la santé des personnes migrantes parmi les plus vulnérables.

La réforme sur le chômage va exclure de l’accès aux indemnités des centaines de milliers de personnes qui travaillent à temps partiel ou sont exclu.e.s de l’emploi : parmi elles, les plus précaires.

La prochaine réforme sur les retraites empêchera des centaines de milliers de femmes d’accéder à la retraite à taux plein et les obligera à travailler jusqu’à un âge très avancé.

L’ensemble de ces réformes antisociales aura un impact direct sur les femmes et en premier lieu les plus vulnérables d’entre elles.

Car les femmes sont celles :

  • à qui sont massivement imposés les temps partiel, les carrières interrompues par des congés maternités dont la comptabilisation, remise en question aura un impact direct et délétère sur le calcul de leur retraite.
  • dont les salaires sont les plus bas et les conditions de travail les plus pénibles.
  • qui cumulent travail salarié et travail domestique, la charge des soins et de l’aide aux plus jeunes comme aux plus âgé.e.s parce que les structures et l’organisation nécessaires au partage du travail domestique et de soin ne sont pas mises en place.

Le Planning Familial rejoindra le mouvement social le 5 décembre pour défendre l’égalité des droits pour toutes les personnes et faire front contre toutes les formes de précarité et de pauvreté.

Soutien à la caisse de solidarité des avortements hors délai

AVORTER A L’ÉTRANGER, LE PARCOURS DE LA COMBATTANTE

En France la loi fixe le délai d’avortement à 3 mois de grossesse. Au-delà, une personne qui souhaite arrêter sa grossesse est obligée d’aller à l’étranger où la législation est différente et les délais plus longs dans certains pays. Encore faut-il pour cela qu’elle soit informée de cette possibilité et qu’elle en ait les moyens financiers et matériels.

Cette démarche engendre souvent bien des obstacles : difficulté à trouver comment et où faire l’avortement, stress de l’organisation du voyage, recherche d’un·e médecin bienveillant.e qui veuille bien faire un arrêt de travail, trouver une personne pour garder les enfants… On peut se retrouver à devoir en parler à ses proches alors qu’on ne voulait pas en subir les conséquences : jugement, menaces, etc. L’avortement à l’étranger a aussi un coût financier : en Espagne, l’IVG coûte entre 800 et 1200 euros. Comme le coût varie en fonction de l’avancement de la grossesse, il faut souvent organiser les choses très vite, ce qui rajoute du stress et des complications pour trouver l’argent.

Au Planning 13, nous rencontrons régulièrement des personnes qui sont hors délai pour un avortement. En 2016, nous avons reçu une trentaine de personnes à la permanence de Marseille et 65 appels sur la permanence téléphonique régionale Paca. Parmi ces femmes, certaines sont dans l’incapacité de payer les frais (avortement, transport, hébergement), c’est pourquoi nous avons mis en place une caisse de solidarité.

» Lire la suite

30ème congrès : On est le planning et on est fier.e.s !

Niort, le 27 octobre 2019

Le 30ème congrès du Planning Familial vient de se terminer à Niort. Nous sommes fièr.e.s de réaffirmer que notre mouvement est un mouvement politique, féministe, d’éducation populaire.
Un mouvement de transformation sociale, pour une société juste, laïque, inclusive et égalitaire. Sans esquiver les débats, le congrès a réaffirmé les valeurs fondamentales du Planning et leur mise en pratique avec l’accueil inconditionnel de toutes les personnes et leur inclusion dans le mouvement, sur le terrain comme dans les instances de gouvernance.

C’est un mouvement plus fort qui ressort de ce congrès, décidé à défendre les orientations votées et des valeurs qui essuient des attaques permanentes.

Tant qu’une femme n’aura pas accès aux droits fondamentaux, tant qu’une femme vivra les conséquences de politiques migratoires injustes, ensemble nous nous battrons. Tant que le droit de vivre sa vie sexuelle en toute liberté, sans contrainte ni dépendance, ne sera pas respecté comme un droit fondamental, nous nous battrons. Tant que des personnes subiront des discriminations et violences sexistes, sexuelles, liées à leur orientation sexuelle ou à leur identité de genre, nous nous battrons. Tant que chaque jeune ne pourra accéder à l’information et à l’éducation nécessaires pour être en capacité de faire ses propres choix, nous nous battrons.

Ces combats, nous souhaitons les mener avec celles et ceux qui partagent ces valeurs, en France, en Europe et à l’International, car ils dépassent largement nos frontières. Nous nous opposerons à toutes les politiques qui attaquent les droits et les libertés, et qui font le lit des populismes et de l’extrême droite.
Nous sommes solidaires des femmes algériennes, des femmes kurdes, des femmes d’Amérique Latine et de toutes les personnes qui luttent aujourd’hui pour leurs libertés, pour leurs droits, pour la démocratie, pour l’égalité.

Nous lutterons tant qu’il le faudra pour que chaque personne puisse jouir de ses droits ! Nous sommes fières de faire mouvement : #OnestlePlanning ! On continue !

Contacts Presse :

Caroline REBHI # 06 59 87 03 20 caroline.rebhi@planning-familial.org
Véronique SEHIER # 06 86 65 25 19     veronique.sehier@planning-familial.org

On recrute à Marseille et Aix-en-Provence !

Bonjour à tou.te.s,

Vous trouverez ci joint deux nouvelles offres d'emplois.

  • Un poste de responsable administratif-ve et financier-ère / suivi de projets à Marseille : Contrat à durée déterminée de remplacement de congé maternité à partir du 1/12/2019.
    Temps de travail hebdomadaire : Temps partiel (30h/semaine)
  • Un poste de conseiller-ère conjugal-e et familial-e à Marseille et Aix-en-Provence :
    Contrat à durée déterminée de remplacement sur plusieurs postes de Conseiller-ère-s conjugal-e-s et familial-e-s.
    Temps de travail hebdomadaire : Entre 21 et 28h/semaine selon les périodes d’absence des
    salarié-e-s titulaires des postes remplacés.

Merci d'adresser votre candidature par mail et/ou de faire circuler cette annonce dans vos réseaux.

OFFRE REMPLACEMENT RAF PF13 2019 a télécharger

OFFRE EMPLOI CCF PF13 2019 MARSEILLE ET AIX à télécharger

 

Qui veut tuer le Planning Familial ? Et pourquoi ?

Pour la énième fois, Le Planning se retrouve dans l’œil d’un cyclone médiatique, toujours avec les mêmes médias, et toujours sur les mêmes sujets!

Devant tant d’acharnement à son égard, le Planning s’interroge :

  • sur l’éthique de certains journalistes et de médias qui sans s’informer à la source, extraient des propos hors de leur contexte pour poser des débats de façon délétère
  • sur la posture de certains partenaires institutionnels et associatifs qui ne connaissent plus les numéros de téléphone du Planning pour se renseigner et relaient des informations non vérifiées
  • sur la méthode de communication qui consiste à adresser aux médias une lettre avant  même qu’elle soit envoyée à ses propres destinataires, les coprésidentes du Planning
  • sur cette soudaine et lourde suspicion qui fait du Planning un “traître au féminisme et à la laïcité”, ce qui permet d’évacuer les débats et bilans de politiques publiques.

Ces règlements de comptes à “fleurets très peu mouchetés” qui se substituent à des débats respectueux nous indignent !

“Bienheureux.ses” celles et ceux qui n’y comprennent rien : le Planning Familial est toujours (ben oui !) une association féministe et laïque (statuts et charte), qui prépare son congrès national de fin octobre à Niort. Pour ce faire, les associations départementales qui le composent sont sollicitées démocratiquement sur les sujets qu’elles souhaitent voir aborder lors du  congrès qui fixera les orientations du mouvement pour les trois prochaines années.

Diffuser le texte interne de synthèse préparatoire au débat de notre mouvement, et l’utiliser pour faire un scoop et remuer la fange  est éthiquement répugnant.

Nous revendiquons de pouvoir exprimer dans un cadre sécurisant, sécurisé et démocratique tous les questionnements qui traversent notre mouvement et la société française, et pour que les orientations soient prises en toute connaissance de cause. En effet, nous ne faisons pas “l’autruche” face à tous les débats et toutes les questions socialement vives, et nous n’exigeons pas des associations départementales qu’elles adoptent une seule et unique manière de penser et de réfléchir.  Néanmoins, les votes sur les orientations politiques nationales auront bien lieu lors du congrès et le Planning sera attaché à communiquer sur les orientations ainsi décidées collectivement.

Merci à celles et ceux qui nous soutiennent et avec qui nous travaillons afin de défendre les droits sexuels et reproductifs pour toutes les personnes sans discriminations, pour le droit de choisir et la construction d’une société juste et pour égalitaire !

Paris, 5 octobre 2019

Tribune parue dans Libération : « Le Planning Familial n'a jamais renoncé à la laïcité »