Agenda

21
Jan

Grève féministe du 8 mars 2020

Réunion

mardi 21 janvier

18h30 - 21h30

Planning 13
106 bd National
13003 Marseille

Rejoins-nous pour la 3e AG pour organiser la grève féministe du 8 mars !

Réunion co-organisé par : Marseille Féministe / Collages Feministes Marseille / Planning Familial 13 / Association Transat / Collectif Rainbow Cité / Une Quinzaine, des Féminismes

23
Jan

Carte rouge

Vernissage expo

jeudi 23 janvier

19h00 - 23h00

Bar culturel Le Pas Sage
77, rue Curiol
13001 Marseille

Il y a des jours sang, et il y a des rouges avec..

Pourquoi « Carte Rouge » ?

Car une carte blanche ne nous conviendrait pas. En nous donnant carte rouge, nous allons célébrer, questionner, politiser et transformer le sang des règles.

Le sang menstruel est un des possibles prolongements intimes-politiques du corps. Il nous permet de soigner des blessures liées aux violences gynécologiques, familiales et de genre, mais aussi de rechercher une connexion profonde, à la fois corporelle et spirituelle avec le corps menstrué et avec nos racines.
Loin de conforter la symbolique occidentale qui, par le biais de la publicité et des normes de beauté et d’hygiène nous conduit encore à invisibiliser le sang menstruel, à le blanchir, à en effacer les odeurs et ainsi de suite, nous proposons une réhabilitation de ce fluide en tant que matière de création. Selon les contextes géographiques, économiques, culturels et politiques, les règles sont encore un tabou, une source d’inégalité de genre et de discrimination de classe (précarité menstruelle).

Au delà de son injonction à la reproduction, raison pour laquelle dans les sociétés hétéropatriarcales les règles ont toujours été source de crainte par rapport à leur puissance – d’où le contrôle du cycle menstruel et la stigmatisation du sang -, la force vitale du sang des règles s’oppose au sang de la violence et de la mort. Ce dernier est le sang qui est le plus célébré dans l’espace public de nos villes: monuments qui célèbrent le sang des hommes, des soldats et des conquérants versés pour la patrie. Si le sang qui construit « la nation » est essentiellement un sang de la mort, qui dé-coule des valeurs hétéropatriarcales et coloniales du pouvoir, le sang des règles est un sang qui témoigne d’un corps actif et vivant, d’une force régénératrice, d’une de ses possibles alternatives.

Annarita ‘ndrame – Collages et dessins
+
Marisoa Ramonja – MENA – Performance rituelle
Clotilde Penet – ROUGE AVEC – Performance poétique

L’exposition aura lieu du 23 janvier au 24 février 2020

 

25
Jan

Grande marche pour l'habitat digne et contre la criminalisation de la solidarité

Manifestation

samedi 25 janvier

14h00 - 17h00


13006 Marseille

Infos précises à venir

Plus de 15 000 personnes étaient dans la rue le 9 novembre pour se souvenir de nos voisins, soutenir les 4000 personnes délogées et les 100000 mal logées de cette ville, nous demandons désormais des comptes. Les élus indignes sont toujours sur leurs sièges pendant que les citoyens solidaires sont sur le banc des accusés ou que les États généraux de Marseille et Emmaüs reçoivent des amendes incroyables et injustes. Nous appelons à une grande marche le samedi 25 janvier 2020, quelques jours avant le procès en correctionnelle de l’un de nos militants, attaqué pour ses actes solidarités par Marseille Habitat et sa présidente Arlette Fructus ! C’est le procès citoyen du mal-logement qu’il faut faire, pas celui des habitant·es solidaires !

28
Jan

D’égal à égales - Soutien aux caisses de grève

Projection

mardi 28 janvier

19h30 - 17h00

Mille bâbords
61, rue Consolat
13001 Marseille

Un film de Christophe Cordier et Corinne Mélis (2011, 52 mn)

Elles sont migrantes ou filles d’immigrés, et syndicalistes. Elles ont choisi de s’engager face à la dureté des conditions de travail et à la précarité des salariés notamment dans les secteurs des services aux particuliers et aux entreprises, où l’on retrouve nombre de femmes issues de l’immigration. Activistes en milieu masculin, elles sortent des rôles féminins attendus. Elles prennent la parole, librement inspirées par les ouvrières en lutte de LIP qu’elles redécouvrent à travers le film « À pas lentes » du collectif ciné-luttes (1977). Par-delà les conflits du travail, elles nous racontent une démarche d’émancipation individuelle et collective dans une société où sexisme et racisme restent d’actualité, tandis que s’accentue la précarisation du salariat. Dans l’espoir d’être traitées, enfin, « d’égal à égales ».

L’intégralité des entrées sera reversée aux caisses de grève pour les travailleurs et travailleuses en lutte.

07
Mar

Riposte -Autodéfense pour femmes

Stages d'autodéfense pour femmes

Du samedi 07 mars au dimanche 05 avril

09h30 - 17h00

Planning familial 13
106 bd national
13003 Marseille

Prochains stages d’autodéfense pour femmes Riposte à Marseille :

  • les samedis 7 et 14 mars 2020
  • les samedi 4 et dimanche 5 avril 2020

Télécharger la plaquette

» Lire la suite