Agenda

23
Oct

La PMA pour toutes, ça vous intéresse, ça vous interroge ?

Conférence-débat

mercredi 23 octobre

19h00 - 21h00

Hôtel de Ville (salle des fêtes)
74, boulevard Jules Ferry
84000 Avignon

La PMA pour toutes, ça vous intéresse, ça vous interroge ? Venez en discuter et vous informer. Conférence-débat PMA organisée par SOS homophobie et le pôle LGBTQ+ Vaucluse

A un moment où le débat sur les lois de bioéthique prévoyant un élargissement de la PMA aux couples de femmes et femmes célibataires se poursuit au sénat — le texte a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 27 septembre dernier —, le Pôle LGBT Vaucluse et SOS homophobie organisent une conférence-débat destinée au grand public autour de ce thème.

Dans un contexte où l’idéologie étriquée et la désinformation l’emportent souvent sur la raison et l’objectivité, le but de cette rencontre est de partager sereinement avec l’ensemble des citoyens et citoyennes des tenants et aboutissants d’un dispositif revisité et ajusté à l’évolution de la société et des « nouvelles parentalités » ; et de permettre au grand public d’interroger et de dialoguer avec des personnes qualifiées sur ces questions.

Pour animer ce temps de dialogue sont invitées :

  • Laurence Hérault, anthropologue à l’université d’Aix-Marseille et spécialiste de la filiation,
  • Catherine Clavin, avocate du barreau de Marseille et membre de la commission juridique de
    l’APGL
  • Ghislaine Dejean, présidente du Planning familial du Vaucluse
  • Véronique Cerasoli, administratrice de SOS h et référente nationale PMA
24
Oct

La Révolution féministe - Aurore Koechlin

Rencontre-débat

jeudi 24 octobre

19h00 - 21h00

Librairie L'Hydre aux mille têtes
96, rue Saint Savournin
13001 Marseille

Rencontre avec Aurore Koechlin, autour de son livre La Révolution féministe, publié par les éditions Amsterdam (2019, 176 p, 12 euros).

La quatrième vague du féminisme a commencé : venue d’Amérique latine, portée par les combats contre les féminicides et pour la liberté des femmes à disposer de leur corps, amplifiée par le moment #MeToo, elle constitue aussi – surtout – un mouvement qui s’attaque à l’inégalité des rapports de production et de reproduction sous le capitalisme. Qui dépasse, sans les exclure, les revendications juridiques ou paritaires et repense l’ensemble de l’organisation sociale à partir des oppressions subies par les femmes et les minorités de genre.

Le féminisme est révolutionnaire ou il n’est pas : voilà la thèse soutenue par Aurore Koechlin, qui se propose d’abord de guider ses lectrices et lecteurs à travers l’histoire trop méconnue des différentes vagues féministes. Du MLF à l’intersectionnalité, de l’émergence d’un « féminisme d’État » au féminisme de la reproduction sociale, ce petit livre tire le bilan politique et intellectuel d’une quarantaine d’années de combats, repère leurs impasses, souligne leurs forces, pour contribuer aux luttes actuelles et à venir.

19
Oct

Riposte - prochains stages d'autodéfense pour femmes - Marseille

Stages d'autodéfense pour femmes

Du samedi 19 au samedi 26 octobre

09h30 - 17h00

Planning familial 13
106 bd national
13003 Marseille

prochains stages d’autodéfense pour femmes Riposte à Marseille

  • les samedis 19 et 26 octobre
  • les samedis 23 et 30 novembre

Télécharger la plaquette

» Lire la suite

24
Oct

ZeFestival, Festival du film lesbien gay bi trans

Festival de cinéma

Du jeudi 24 au dimanche 27 octobre

09h30 - 17h00

Marseille

Ze Festival est organisé par l’association Polychromes. Il se déroulera dans différentes villes de la région Paca : Nice, Seillans, Toulon et Marseille.

29
Oct

Les Antiféminismes

Rencontre-débat

mardi 29 octobre

19h00 - 21h00

Librairie L'Hydre aux mille têtes
96, rue Saint Savournin
13001 Marseille

Rencontre avec Francis Dupuis-Déri, auteur aux éditions du Remue-ménage de Les Antiféminismes. Analyse d’un discours réactionnaire (2018, 320 p, 22 euros) et codirecteur de La Crise de la masculinité. Autopsie d’un mythe tenace (2015, 188 p, 16 euros). Julie Abbou, autrice de l’ouvrage, sera également présente.

À chaque mouvement de libération, sa réplique contre-révolutionnaire : c’est ce que nous enseigne l’histoire. Les luttes féministes n’y font pas exception.

Tant sur le plan des idées que de l’action, l’antiféminisme se déploie suivant une logique réactionnaire, dont la visée, consciente ou pas, serait de revaloriser une condition masculine mise à mal. Pour arriver à leurs fins, les antiféministes usent de stratégies discursives comme la désinformation ou le recours à la nostalgie du «bon vieux temps» et à l’ordre naturel. Ce sont précisément ces discours revanchards, présents sur toutes les scènes, de celle de l’humour à celle du militantisme, que cet ouvrage entend décortiquer.