Archives agenda

27
Juin

Groupe de luttes autour de l’avortement

Réunion

mardi 29 janvier

19h00 - 21h00

Planning Familial 13
106 boulevard National
13003 Marseille

Nous, féministes, nous sommes réuni-e-s pour créer un groupe politique autour de l’avortement : Les Avorteuses.

Les Avorteuses est ouvert et mixte: sens-toi la-le bienvenu-e dans ce groupe où chacun-e peut apporter ses idées, ses expériences et ses compétences pour faire avancer la lutte. Les Avorteuses est un collectif indépendant du Planning Familial 13, et ses réunions ont lieu dans différents lieux qui ont la gentillesse de bien vouloir nous ouvrir leur porte.

Nous nous rencontrons pour la première fois en novembre 2018, suite à un appel lancé par des bénévoles et travailleuses du Planning Familial 13 à Marseille, à la suite d’une initiative de soutien avec des collectifs brésiliens qui luttent pour le droit à l’avortement.

Nous voulons que toutes les femmes trouvent une solution pour avorter en France dans des services publics de qualité. Nous voulons un accès gratuit et respectueux dans un environnement sans jugement.

Cinq axes de travail ont émergés de nos discussions autour de l’avortement:

– forcer les institutions médicales à appliquer la loi dans les Bouches-Du-Rhône;
–  permettre d’autres modalités de prise en charge, comme la démédicalisation de l’IVG;
–  Créer un réseau féministe de solidarité internationale;
–  Rallonger les délais de l’avortement;
–  Déconstruire les tabous, les préjugés et les représentations négatives qui conduisent à l’isolement et à la honte.

Une urgence s’est imposée à nous: la caisse de solidarité du Planning Familial 13 reste désespérément vide. Or, c’est elle qui permet de financer en partie, des avortements à l’étranger de personnes de la
région qui ont dépassées les délais pour avorter en France. Il faut savoir qu’avorter en Espagne ou en Angleterre coûte entre 500 et 1200 euros, uniquement pour l’intervention.

De fait, il y a aujourd’hui, une discrimination de classe inacceptable où les plus précaires n’ont pas les mêmes droits. Trouver des fonds pources personnes est donc une priorité et une urgence ! C’est l’une des questions que nous continuerons d’aborder lors de la prochaine réunion, le 29 janvier 2019, à 19h, au Planning Familial, 106 Boulevard National, Marseille.

Edit 4e réunion : Finalisation du tract, Organisation de l’action prévue pour février 2019, Recherches sur les modalités des IVG hors-délais dans les pays voisins (historique de lutte et fonctionnement présent en Espagne, Angleterre et Pays-Bas).

Avorté-e-s, militant-e-s, ami-e-s, rejoignez-nous le 29 janvier à 19h !

Contact : lesavorteuses@riseup.net

 

NB : Une demande urgente nous a été transmise et nous profitons de cet appel pour le diffuser à notre tour. Une jeune fille a besoin urgemment de réunir des fonds pour arriver à se payer le voyage et l’opération pour avorter en Espagne (ayant dépasser le délai légal en France), soit la somme d’environ 1000 euros. Vous pouvez l’aider en faisant un don à une caisse gérer par le Planning Familial 13 en cliquant ici

 

29
Jan

Discussions autour de PD La Revue

Rencontre

samedi 26 janvier

16h00 - 21h00

Mémoire des sexualités
52 rue d’Aix
13001 Marseille

Viens prendre le goûter et discuter autour de la nouvelle revue PD. PD La Revue est une revue papier autoproduite, diffusée à prix libre.

Nous nous sommes retrouvés autour de ce numéro 0 avec pour thématique : NOUS. Qui sommes-nous en tant que communauté ? Qu’est ce qui nous rassemble ? Nous divise ? Comment se définit-on PD, et pourquoi ?

Pour le numéro 1 en cours de préparation, la thématique choisie est (dés)intégrer, pour parler de nos rapport aux normes, à l’intégration, au conformisme, aux différents systèmes d’oppression qui nous traversent.
Mais surtout, PD La Revue est un prétexte, un alibi pour se retrouver, se rencontrer et fabriquer des moments d’échange depuis nos positions de pédales, de folles, de queers.
Viens donc prendre le gouter avec nous, récupérer des numéros à diffuser autour de toi, discuter sur les thématiques de ces 2 numéros, nous chanter une chanson, croiser les pédés de ta ville ailleurs que dans une fête, nous raconter tes idées pour détruire ce monde hétéro-sexiste !

Lieux de dépot de la revue à Marseille :

  • Manifesten : 59 rue Thiers
  • L’Hydre : 96 rue Saint-Savournin
  • Transit : 45 boulevard de la Libération

[info et image reprises du site Mars-infos.org]

26
Jan

Dimension sexuée de la vie sociale

Journées d'étude

Du jeudi 17 au vendredi 18 janvier

10h00 - 17h00

La Vieille Charité
2 rue de la Charité
13002 Marseille

Privé/public : traitements institutionnels et réappropriations biographiques. Les personnes intersexuées, les enfants déplacés, recueillis et adoptés

La distinction public/privé est fréquemment utilisée dans la description des dimensions plurielles constituant les itinéraires personnels et relationnels des individus comme dans l’analyse des sphères organisant la vie sociale et familiale. Elle se manifeste à travers des formes distinctes de définition de soi, celles qui relèvent de l’intimité, des pratiques, des choix et des liens privés, et celles que l’Etat vient valider, garantir ou imposer à travers différentes formes d’écrits et de procédures civiles, administratives ou médicales.

Entrée libre sur inscription préalable

17
Jan

La sociologue et l'ourson, avec Irène Théry

Ciné-débat

vendredi 18 janvier

18h30 - 17h00

Centre social Mer et Colline
16, boulevard de la Verrerie
13008 Marseille

Le Centre social Mer et Colline invite la sociologue Irène Théry.
Le film « La sociologue et l’ourson », réalisé par Mathias Théry et Etienne Chaillou, interroge les contours de la famille par le prisme d’un dialogue mère-fils : chronique familiale et mariage pour tous.

À l’issue de la projection, Irène Théry répondra à toutes les questions qui s’ensuivent.

Ce temps se clôturera par un apéro dînatoire.

Gratuit – Inscription obligatoire

Centre social Mer et Colline
Tél : 04 91 72 22 91 – Mail

18
Jan

Archives queer

Rencontre & expo

mercredi 16 janvier

19h00 - 17h00

La Compagnie
19 rue Francis de Pressensé
13001 Marseille

Dans le cadre du dernier numéro de Panthère Première, rencontre et exposition d’archives avec l’association Mémoire des Sexualités (Marseille), le collectif Archives LGBTQI (Paris) et le collectif Les Livreuses (Marseille).
La revue Panthère Première est de retour avec un troisième numéro et « Nos meilleurs souvenirs », un dossier thématique sur des archives en quête de légitimité. Archivage sauvage, archives contestées…

Comment tous ces documents et objets nourrissent-ils nos mémoires et nos histoires – collectives, politiques, impertinentes ou méprisées ?

Le 16 Janvier à 19h, l’équipe de Panthère Première et ses invité·es s’installent à La Compagnie (19 rue Francis de Pressensé 13001, Marseille) pour une soirée consacrée aux archives queer. On y explore les multiples manières de les sortir du placard et d’écrire des histoires de fiertés et de luttes.

[info et image reprises du site Mars-infos.org]

16
Jan

Présentation des voeux du « Collectif du 5 novembre : Noailles en colère »

Rassemblement & collage

samedi 05 janvier

19h00 - 21h00

Halles Delacroix
Noailles
13001 Marseille

Pour commémorer les deux mois du drame de la rue d’Aubagne, rendez vous sur la place des Halles Delacroix pour afficher nos revendications et inscrire cette triste date à la peinture sur les trottoirs de tout le centre-ville.

Affiches et pochoirs vous seront fournis. Venez avec vos propres bombes de peinture et/ou de la colle + pinceau + seau.
Afin d’anticiper les besoins, merci de vous inscrire et de préciser avec quel matériel vous viendrez à (écrire un mail en précisant en sujet : vœux 2019 ) ou en commentant l’évènement sur Facebook.

Si vous voulez participer à l’action dans un autre quartier, les pochoirs et les affiches peuvent être téléchargés ( sur notre page agenda, en dessous du calendrier : par ici ) et vous pouvez ainsi les imprimer.

Merci à tous pour votre indéfectible soutien !

05
Jan

Soutien aux ancien·ne·s du 65 rue d'Aubagne

Rassemblement

samedi 29 décembre

11h30 - 13h00


2 Rue Beauvau
13001 Marseille

Le Collectif du 5 novembre : Noailles en colère appelle à un rassemblement pour soutenir les ancien·ne·s habitant·e·s du 65 rue d’Aubagne ainsi que l’ensemble des délogé·e·s.

Des ancien·ne·s habitant·e·s du 65 rue d’Aubagne (Pierre K., Sophie D., Alexia A., Alexander H.) tiendront une conférence de presse samedi 29 décembre à midi devant le guichet unique d’accueil des délogé·e·s au 2 rue Beauvau. Pour le moment, deux d’entre eux n’ont toujours de logement et deux d’entre eux ont signé un bail au 3 décembre mais n’ont toujours reçu aucune aide leur permettant d’intégrer leur logement malgré des demandes répétées. Les quatre sont toujours actuellement à l’hôtel.

29
Déc

Pour des logements dignes

Rassemblement

jeudi 20 décembre

08h00 - 14h00

Mairie de Marseille
Quai du Port
13002 Marseille

Appel unitaire des associations, syndicats et collectifs d’habitant·e·s à se mobiliser devant le dernier conseil municipal de l’année (suite au report de celui du 10 décembre) pour des logements dignes et le droit à la ville.

20
Déc

Mobilisation des délogé·e·s et de leurs soutiens

Rassemblement

lundi 17 décembre

17h00 - 19h00

Préfecture
25 rue Sylvabelle
13006 Marseille

À l’initiative du Collectif du 5 novembre : Noailles en colère.

Lundi 10 décembre et malgré l’annulation du conseil municipal, plusieurs centaines de personnes se sont encore mobilisé.es pour le logement, le droit à la ville et en soutien aux délogé.es devant la Mairie de Marseille.

L’Assemblée des délogé·es qui s’est tenue le samedi 8 décembre tient à dénoncer fortement la désinformation orchestrée par la Mairie à laquelle vient s’ajouter une dose supplémentaire de mépris : l’annulation du conseil municipal par M. Gaudin. Les occupant·es à qui l’on a proposé de réintégrer leurs logements sont en effet en réalité laissé·es à l’abandon, sans eau ni énergie, les expertises et arrêtés sont toujours inexistants pour la plupart. Contrairement à ce que dit la Mairie, aucun agent municipal n’a été aperçu pour accompagner les relogé·es dans leurs hôtels et les propositions de relogement ne correspondent pas aux besoins des personnes dans la grande majorité des cas. Là où ce conseil municipal aurait du permettre de prendre des mesures fortes, concernant la gestion de l’urgence comme la résorption de l’habitat indigne, J-C Gaudin décide donc de reporter aux calendes grecques la protection de ses administré·es.

Nous appelons l’ensemble des Marseillais·es à se mobiliser lundi 17 décembre, à 17h devant la préfecture, avant le comité de pilotage qui aura lieu à 18h et où nous serons représenté.es. Nous appelons la préfecture à reprendre en main cette situation catastrophique et obliger l’ensemble des institutions (Mairie, MPM, CD13, Région) à ouvrir de véritables négociations avec les collectifs et associations. L’Etat, compétent en matière de logement, santé et sécurité publique, ne peut pas continuer plus longtemps à se cacher derrière la municipalité et doit enfin prendre sa part de responsabilité dès maintenant pour le relogement des habitant·es.

17
Déc

Indignados

Projection-débat

vendredi 14 décembre

18h00 - 19h00

Local de Solidaires
29 boulevard Longchamp
13001 Marseille

Indignados nous plonge dans la réalité dense et palpable d’une Europe révoltée. Espagne, mai 2011, le cinéaste Tony Gatlif filme à Madrid les milliers de jeunes Indigné·e·s espagnol·e·s qui manifestent contre les inégalités économiques et sociales du monde actuel. Librement inspiré du pamphlet de Stéphane Hessel, « Indignez-vous », qui défend l’idée selon laquelle l’indignation est le ferment de l’esprit de résistance, ce portrait de l’Europe des Indignés raconte également en filigrane le parcours difficile de Betty, une jeune Africaine qui tente d’émigrer en Europe pour trouver du travail et de l’argent. Confrontée aux injustices de l’Europe, la jeune femme est alors témoin de la montée de l’indignation sur le vieux continent…

Information reprise du site d’Approches Cultures & Territoires (ACT)