Archives agenda

05
Déc

Présentation des voeux du « Collectif du 5 novembre : Noailles en colère »

Rassemblement & collage

samedi 05 janvier

19h00 - 21h00

Halles Delacroix
Noailles
13001 Marseille

Pour commémorer les deux mois du drame de la rue d’Aubagne, rendez vous sur la place des Halles Delacroix pour afficher nos revendications et inscrire cette triste date à la peinture sur les trottoirs de tout le centre-ville.

Affiches et pochoirs vous seront fournis. Venez avec vos propres bombes de peinture et/ou de la colle + pinceau + seau.
Afin d’anticiper les besoins, merci de vous inscrire et de préciser avec quel matériel vous viendrez à (écrire un mail en précisant en sujet : vœux 2019 ) ou en commentant l’évènement sur Facebook.

Si vous voulez participer à l’action dans un autre quartier, les pochoirs et les affiches peuvent être téléchargés ( sur notre page agenda, en dessous du calendrier : par ici ) et vous pouvez ainsi les imprimer.

Merci à tous pour votre indéfectible soutien !

05
Jan

Soutien aux ancien·ne·s du 65 rue d'Aubagne

Rassemblement

samedi 29 décembre

11h30 - 13h00


2 Rue Beauvau
13001 Marseille

Le Collectif du 5 novembre : Noailles en colère appelle à un rassemblement pour soutenir les ancien·ne·s habitant·e·s du 65 rue d’Aubagne ainsi que l’ensemble des délogé·e·s.

Des ancien·ne·s habitant·e·s du 65 rue d’Aubagne (Pierre K., Sophie D., Alexia A., Alexander H.) tiendront une conférence de presse samedi 29 décembre à midi devant le guichet unique d’accueil des délogé·e·s au 2 rue Beauvau. Pour le moment, deux d’entre eux n’ont toujours de logement et deux d’entre eux ont signé un bail au 3 décembre mais n’ont toujours reçu aucune aide leur permettant d’intégrer leur logement malgré des demandes répétées. Les quatre sont toujours actuellement à l’hôtel.

29
Déc

Pour des logements dignes

Rassemblement

jeudi 20 décembre

08h00 - 14h00

Mairie de Marseille
Quai du Port
13002 Marseille

Appel unitaire des associations, syndicats et collectifs d’habitant·e·s à se mobiliser devant le dernier conseil municipal de l’année (suite au report de celui du 10 décembre) pour des logements dignes et le droit à la ville.

20
Déc

Mobilisation des délogé·e·s et de leurs soutiens

Rassemblement

lundi 17 décembre

17h00 - 19h00

Préfecture
25 rue Sylvabelle
13006 Marseille

À l’initiative du Collectif du 5 novembre : Noailles en colère.

Lundi 10 décembre et malgré l’annulation du conseil municipal, plusieurs centaines de personnes se sont encore mobilisé.es pour le logement, le droit à la ville et en soutien aux délogé.es devant la Mairie de Marseille.

L’Assemblée des délogé·es qui s’est tenue le samedi 8 décembre tient à dénoncer fortement la désinformation orchestrée par la Mairie à laquelle vient s’ajouter une dose supplémentaire de mépris : l’annulation du conseil municipal par M. Gaudin. Les occupant·es à qui l’on a proposé de réintégrer leurs logements sont en effet en réalité laissé·es à l’abandon, sans eau ni énergie, les expertises et arrêtés sont toujours inexistants pour la plupart. Contrairement à ce que dit la Mairie, aucun agent municipal n’a été aperçu pour accompagner les relogé·es dans leurs hôtels et les propositions de relogement ne correspondent pas aux besoins des personnes dans la grande majorité des cas. Là où ce conseil municipal aurait du permettre de prendre des mesures fortes, concernant la gestion de l’urgence comme la résorption de l’habitat indigne, J-C Gaudin décide donc de reporter aux calendes grecques la protection de ses administré·es.

Nous appelons l’ensemble des Marseillais·es à se mobiliser lundi 17 décembre, à 17h devant la préfecture, avant le comité de pilotage qui aura lieu à 18h et où nous serons représenté.es. Nous appelons la préfecture à reprendre en main cette situation catastrophique et obliger l’ensemble des institutions (Mairie, MPM, CD13, Région) à ouvrir de véritables négociations avec les collectifs et associations. L’Etat, compétent en matière de logement, santé et sécurité publique, ne peut pas continuer plus longtemps à se cacher derrière la municipalité et doit enfin prendre sa part de responsabilité dès maintenant pour le relogement des habitant·es.

17
Déc

Indignados

Projection-débat

vendredi 14 décembre

18h00 - 19h00

Local de Solidaires
29 boulevard Longchamp
13001 Marseille

Indignados nous plonge dans la réalité dense et palpable d’une Europe révoltée. Espagne, mai 2011, le cinéaste Tony Gatlif filme à Madrid les milliers de jeunes Indigné·e·s espagnol·e·s qui manifestent contre les inégalités économiques et sociales du monde actuel. Librement inspiré du pamphlet de Stéphane Hessel, « Indignez-vous », qui défend l’idée selon laquelle l’indignation est le ferment de l’esprit de résistance, ce portrait de l’Europe des Indignés raconte également en filigrane le parcours difficile de Betty, une jeune Africaine qui tente d’émigrer en Europe pour trouver du travail et de l’argent. Confrontée aux injustices de l’Europe, la jeune femme est alors témoin de la montée de l’indignation sur le vieux continent…

Information reprise du site d’Approches Cultures & Territoires (ACT)

14
Déc

Réunion d'accueil

mercredi 12 décembre

18h30 - 19h00

Planning Familial 13
106 bd National
13003 Marseille

Une réunion d’accueil des nouvelles personnes souhaitant rejoindre l’équipe bénévole du Planning Familial 13 est organisé le mercredi 12 décembre à 18h30 dans nos locaux marseillais.

Cette première rencontre collective, autour d’un apéro, sera l’occasion de vous présenter l’association et les missions bénévoles possibles au sein du Planning.

Merci de confirmer votre présence par mail.

12
Déc

Lutte contre le sida : mobilisations

Du lundi 26 novembre au mardi 11 décembre

18h30 - 19h00

Bouches-du-Rhône

À l’approche du 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida de nombreuses initiatives ont lieu : dépistages, flashmob, débats, stands, projection…

 

Stands du Planning Familial à Aix

Dans le cadre de la trentième journée mondiale de lutte contre le sida le Planning Familial d’Aix-en-Provence réalisera plusieurs actions spécifiques, sur son stand hebdomadaire a la faculté de Lettres le lundi 3 décembre de 11h30 à 13h30 devant la cafétéria des étudiant·e·s (29, avenue Robert Schumann) et dans les 3 plus gros lycées de la ville (Zola, Cézanne et Vauvenargues) toute la journée les 29 novembre, 4 et 11 décembre. Préservatifs masculins et mixtes mis à disposition, jeu des contaminations, conférence et questionnaire pour tester ses connaissances et débattre avec les animatrices, jeu de l’oie, orientation vers les lieux ressources de la ville, etc.

 

 

Semaine de dépistage

Le Corevih Poc (comité de coordination régionale de lutte contre les IST et le VIH Paca Ouest Corse) organise, à compter du 26 novembre 2018, une semaine de dépistage en Paca Ouest Corse, qui s’achèvera le 1er décembre, Journée mondiale de lutte contre le sida.
Les objectifs généraux sont de promouvoir et banaliser le dépistage sous toutes ses formes (autotests, Trods, laboratoires de ville, CeGIDD…), ainsi que les partenariats hors les murs.

Télécharger l’agenda et lieux des dépistages à Marseille

Télécharger l’agenda et lieux des dépistages dans les Bouches-du-Rhône hors Marseille

Plus d’informations

 

 

Journée d’étude : Les temporalités du sida

Alors que s’élabore au Mucem l’exposition sur le VIH/sida, la perspective d’une mise en récit temporelle se confronte à la multiplicité du rapport au temps au cours de l’histoire de l’épidémie.
Archétype de l’« événement », phénomène « conjoncturel », l’épidémie renvoie à des échelles temporelles variées. Parallèlement à cette histoire globale, largement gouvernée par celle des avancées thérapeutiques, l’épidémie du sida a généré des expériences collectives fortement différenciées, tout d’abord entre le Nord et le Sud, mais aussi entre les groupes sociaux qui ont vécu des histoires distinctes. Enfin, à une échelle plus individuelle et subjective, l’histoire du sida a vu se succéder différents types de « temps vécus ».
Comment rendre compte de ces temporalités multiples de l’épidémie dans la mise en récit muséale ?

Vendredi 30 novembre 2018, de 9h30 à 17h

Lieu : I2MP (Mucem, entrée basse du Fort Saint Jean, 201 quai du port 13002 Marseille)

Entrée libre libre sur inscription à <i2mp(a)mucem.org>

Programme à télécharger

Événement Facebook

 

 

Projection

Dans le prolongement de la journée d’étude sur les temporalités du sida, venez découvrir ou redécouvrir le film « Zéro Patience », de John Greyson (1993), dans lequel sir Richard Burton est devenu le conservateur d’un museum d’histoire naturelle chargé de monter une exposition sur les maladies contagieuses.
L’ethnologue, explorateur et sexologue construit un discours mythifié et stéréotypé sur l’origine et la diffusion du VIH. Sa rencontre avec le fantôme de « zéro », le présumé coupable, changera peut-être sa perception des choses…

Vendredi 30 novembre 2018, à 19h

Salle du miroir (Vieille Charité, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille)

En présence de Didier Roth-Bettoni, journaliste et historien du cinéma LGBT.

Événement Facebook

 

 

Flashmob

Flashmob réalisées par les étudiant·e·s de l’IFSI Sud (institut de formation en soins infirmiers de l’hôpital Sainte-Marguerite)

Samedi 1er décembre 2018, de 11h30 à 13h30

Rendez vous de 11h30 à 13h30 au choix : sous l’Ombrière du Vieux-Port (13001) ou Place de la Joliette (13002)

 

 

 

26
Nov

Rassemblement devant le conseil municipal pour le droit à la ville

Rassemblement

lundi 10 décembre

08h00 - 14h00

Mairie de Marseille
Quai du Port
13002 Marseille

À l’initiative du Collectif du 5 novembre : Noailles en colère.

Avec les collectifs d’habitant·e·s, associations et syndicats nous appelons tous les quartiers de Marseille à un grand rassemblement pour le logement et une ville pour tou·te·s ses habitant·e·s face au conseil municipal.

10
Déc

Présentation du nouveau numéro de la revue Panthère Première

Rencontre

mercredi 05 décembre

19h00 - 14h00

Casa Consolat
1 rue Consolat
13001 Marseille

Panthère Première, c’est une revue indépendante de critique sociale qui a lancé son premier numéro en septembre 2017 : une publication de cent pages, semestrielle, distribuée en librairies et dans les lieux « amis » (collectifs, militants, festivals…) dont le titre se fait l’écho de la langue vulgaire dont parle Dante, une langue parlée, locale, vernaculaire, qui échappe aux tentatives de fixation.

Panthère Première, c’est une revue publiant des textes (enquêtes, réflexions, récits, poésie) et des images qui interrogent l’existence d’une « sphère privée » et d’une « sphère publique », partant du principe que les phénomènes politiques sont traversants et qu’ils ne s’arrêtent donc pas aux portes d’une catégorie. Les enquêtes et papiers publiés dans Panthère Première se situent donc à l’intersection entre ce qui est renvoyé à l’intime (famille, enfance, habitat, corps, maladie, sexualités…) et les phénomènes qui cherchent à faire système (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre…). Si l’on regarde bien dans ces entrecroisements, si l’on regarde dans le détail, beaucoup d’aspects sont entièrement laissés de côté par la critique ou l’analyse, ou difficilement regardés comme des objets politiques du fait de leur relégation, bien arrangeante somme toute, dans les tréfonds de l’intime (on peut citer en exemple la violence conjugale ou les maladies professionnelles).

Panthère Première, c’est un collectif éditorial constitué d’une dizaine de personnes investies dans des activités de recherche, d’écriture, de création, accompagnées pour l’occasion par une équipe de trois graphistes. Si la revue publie les papiers et les images de contributeurs et de contributrices, nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale, constituée de femmes uniquement. Ce choix nous semble favoriser l’invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d’une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

Au programme de la soirée : petite présentation de la revue, apéro sur le son du châabi avec les vinyles de Phocééphone, dîner-çorba, jolies sérigraphies

 

05
Déc

Marche pour le droit à un logement digne pour toutes et tous

Manifestation

samedi 01 décembre

15h00 - 14h00


Notre-Dame-du-Mont - Cours Julien
13006 Marseille

Le collectif du 5 novembre – Noailles en colère appelle la population de Marseille à une grande marche pour un logement digne pour toutes et tous ce samedi 1er décembre à 15h depuis Notre-Dame du Mont – Cours Julien.

Nous devons continuer à marteler nos exigences pour un habitat et des écoles dignes, à battre le pavé pour que les responsables du drame de la rue d’Aubagne soient condamnés et que cesse l’incurie de la mairie. Il est urgent que l’Etat de droit soit rétabli pour les plus de 1 500 délogé.e.s, qu’ils soient mieux informés et considérés par les pouvoirs publics, que les arrêtés de péril imminent soient tous rendus publics, et que des concertations avec les citoyen.ne.s soient initiées afin de remettre à plat les priorités de logement et d’urbanisme.

Alors que la municipalité et l’Etat sont en train de créer et entretenir une peur organisée en faisant main basse sur la ville par le biais de nombreux délogements, soyons solidaires et tentons de mettre à bas la fabrique du monstre !