Intervention

Handicap, vie relationnelle et sexuelle

Le Planning Familial 13 travaille depuis de nombreuses années sur les questions de l’accompagnement à la vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes en situation de handicap.

Nous intervenons à la fois auprès des usagèr·e·s, d’institutions (groupe de parole ou écoute individuelle) et auprès des équipes qui les accompagnent au quotidien (formation, analyse de la pratique).
L’objectif de cet accompagnement est de favoriser la prise en compte de la dimension relationnelle, affective et sexuelle existant chez toute personne, y compris celles en situation de handicap, et de faire reconnaître leurs droits quant à la liberté fondamentale d’exercer leur sexualité, conformément à loi de 2005.

Auprès des institutions

Nos actions avec les institutions s’inscrivent dans le cadre légal du respect de la vie privée de la personne, de son intimité, de ses choix de vie et de sa sexualité. L’objectif est d’élaborer un cadre institutionnel favorable à la prise en compte de la vie affective, relationnelle et sexuelle des personnes qu’elles accueillent. En sensibilisant les institutionnel·le·s au respect de la loi, nous les accompagnons sur la mise en conformité de leurs écrits, de leur règlement de fonctionnement et sur les procédures de prise en charge des questions liées la sexualité. Nous les aidons à formaliser un plan d’action en prenant en compte leurs spécificités. Nos modalités d’interventions consistent en réunions de travail et séances de formations collectives, dont le nombre et la fréquence sont à évaluer en fonction des demandes et de leurs besoins. Ces actions sont financées par l’Agence régionale de santé, le Conseil départemental et le Conseil régional.

Institutions accompagnées :

Foyer de Vie l’Astree, Institut IRSAM, Institut Arc-en-ciel.

Auprès des professionnel·le·s

Nos interventions auprès des professionnel·le·s du secteur médico-social et éducatif contribuent à promouvoir, en s’appuyant sur une réflexion collective au sein de leur institution, l’autonomie des personnes en matière de sexualité et de vie affective et relationnelle. L’objectif est de leur proposer des outils et de questionner leurs pratiques, pour leur permettre de se distancier de leurs propres représentations et d’adopter un positionnement éthique et non-discriminant. Ces actions, inscrites dans le cadre de la formation continue, sont financées par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) et prennent la forme de mises en situation, de groupes de parole, d’exercices pratiques et de séances de travail.

En savoir plus sur la formation Handicap et Sexualité

Auprès des familles

Le Planning Familial 13 propose des espaces de parole, d’écoute et d’accompagnement des parents et/ou familles concernées par le handicap, permettant une prise en compte de l’autonomie de leur proche et/ou enfant dans le domaine de la vie affective, sexuelle et relationnelle.
Ces interventions privilégient des groupes de parole et des entretiens individuels. Elles sont financées par l’Association régionale de santé (ARS), le Conseil départemental, le Conseil général et co-financées par les institutions.

Auprès des personnes en situation de handicap

Les actions en direction des personnes en situation de handicap visent à favoriser leur autonomie dans le cadre de leur vie affective, sexuelle et relationnelle. Ces actions ciblent tout public confronté à un handicap mental, physique ou sensoriel, vivant ou non en institution. Nos interventions prennent la forme d’entretiens individuels et/ou de séances collectives : groupes de parole, séances de sensibilisation, d’informations, adaptant ainsi l’espace d’écoute selon les besoins de chacun·e. Ces accompagnements s’inscrivent dans l’expression de leurs désirs, envies, émotions et ressentis. Nous les aidons ainsi à s’exprimer sur leur corps et sur leurs choix, à se protéger, à se défendre face aux violences, à savoir reconnaître les abus, et également à comprendre les interdits sociaux et à les respecter.