Nos actualités associatives

1er décembre 2022 - “Poussons pour l’égalité”

En ce 1er décembre 2022 le Planning familial appelle à une meilleure prise en compte des femmes dans l’épidémie de VIH

La journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2022 s'inscrit dans la stratégie mondiale de l'Onusida qui a pour objectif de mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030.

Avec le slogan « Poussons pour l’égalité », l’Onusida incite le monde à agir contre les inégalités : accès au dépistage pour toutes et tous, mise en place de lois pour lutter contre la stigmatisation et l’exclusion des personnes vivant avec le VIH, réel accès aux traitements au Sud comme dans les pays du Nord, mobilisation contre l’exposition des femmes et des jeunes filles qui du fait des inégalités de statut sont particulièrement affectées : elles représentent 49% des nouvelles infections en 2021, et en Afrique Subsaharienne, 63% des personnes vivant avec le VIH sont des femmes, avec un risque deux fois supérieur d’être infectées pour les jeunes filles de 15 à 24 ans que les jeunes hommes.

On le sait, nous ne sommes pas égaux face à la maladie, face à l’accès aux traitements, face à la prévention.

Cette journée du 1er décembre est l'occasion de rappeler que tant le Covid que le VIH doivent être combattus, que l’épidémie de Covid ne doit pas masquer celle du VIH : l'effort de prévention est à pérenniser et renforcer partout, pour tout le monde sans oublier les femmes et les jeunes qui représentent 13% des nouvelles contaminations. D’où l’importance du travail du Planning familial dans ses accueils, groupes de paroles et consultations pour les femmes et les jeunes, en particulier en direction de celles et ceux qui ont le moins accès l’accès à l’information et aux soins :

- auprès des Mineurs Non Accompagnés, développer avec nos partenaires, des actions de prévention, d’information et d’éducation à la sexualité et de consultations médicales en matière de santé sexuelle et reproductive, afin de ne pas les laisser isolé.e.s face aux risques supplémentaires qu'iels encourent ;
- auprès de toutes les femmes, continuer les accueils dans une approche globale de santé, particulièrement pour celles dont la situation socio-économique est précaire, en offrant toute l’information sur la santé sexuelle et les moyens de préventions qui leurs sont adaptés. Elles représentent encore cette année 29% des nouvelles contaminations ;
- auprès des femmes migrantes qui sont particulièrement touchées par l’infection à VIH. L’enquête PARCOURS 3 réalisée en Ile-de-France auprès de femmes originaires d’Afrique subsaharienne, a mis en évidence les facteurs qui augmentent l’exposition aux risques d’infection des femmes. Face à un environnement social marqué par l’insécurité au niveau de la situation administrative donc du travail, du logement, de l’isolement et du manque d’accès à la santé dans un contexte de précarité maximale, il a été montré qu’elles étaient victimes de violences puisqu’elles ont témoigné jusqu’à 4 fois plus souvent avoir été victimes de rapports sexuels forcés que les femmes non infectées.

Dans ce contexte de cumul de vulnérabilités chez les femmes et particulièrement des femmes nées à l’étranger, la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) doit être un outil déterminant pour donner une autonomie aux femmes, mais alors que celles-ci représentent 32 % des nouveaux diagnostics de VIH en 2021, seulement 2,5 % des initiations de PrEP depuis 2016 les concernent. Nous devons nous mobiliser pour améliorer l’accès des femmes à la PrEP !

En raison des discriminations sexistes, des préjugés qui pèsent sur la vie affective et sexuelle des femmes, la sérophobie pèse fortement sur les femmes touchées par le VIH et invisibilisées. Pourtant, elles existent, ont besoin d’écoute, de soins, d’informations pour leur bonne santé sexuelle.
#NousExistons

Le Planning Familial 13 fête ses 60 ans !

✨1962 - 2022 ✨
Vendredi 9 décembre 2022 de 13h30 à 22h :
Le planning familial 13 fête 60 ans de travail féministe 🥳

Pour découvrir ou redécouvrir les combats et les actions de l’association ces dernières 60 années :
🔸à partir de 13h30, une exposition retracera ses engagements ,
🔸de 18h à 22h, un apéritif et des concerts seront offerts.

Venez partager ce moment avec nous !

Le Planning Familial 13

Mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles - novembre 2022

[COMMUNIQUE via NousToutesMarseille] A ce jour, 110 féminicides ont eu lieu en France depuis le début de l’année 2022. 213 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint chaque année. 1 femme sur 2 a déjà subi une violence sexuelle. 80% des femmes en situation de handicap ont été victimes de violences. 85% des personnes transgenres sont agressées au cours de leur vie. Tous temps de travail confondus, les femmes touchent 28,5% de moins en salaire que les hommes…. Ces chiffres te révoltent ? Nous aussi !

  • A Marseille, et partout en France nous manifesterons samedi 19 novembre pour dénoncer ces violences sexistes et sexuelles inacceptables qui ne sont pas une fatalité et qui peuvent être enrayées grâce à une action gouvernementale digne de ce nom.
  • Le dimanche 20 Novembre, c'est la journée du souvenir trans ou Transgender Day of Rememberance (TDoR) pour commémorer les personnes trans assassinées par des criminels transphobes.
  • Le vendredi 25 novembre, aura lieu une manifestation à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Samedi 19 Novembre, mobilisons nous à Marseille contre  les violences sexistes et sexuelles

Samedi 19 Novembre, Nous Toutes lance des mobilisations dans toute la France pour dénoncer l'inaction politique pour lutter concrètement et massivement contre les violences sexistes et sexuelles ✊🏿✊🏽✊

Lien vers le texte d'appel national 

Ci dessous, le programme de la mobilisation à Marseille:
­
­
Plusieurs associations et collectifs participent à l’organisation de cette manifestation (liste non exhaustive et susceptible d'évoluer): ATTAC, collectif droit des femmes, Amicale du Nid 13, Femmes solidaires Marseille, Centre Évolutif Lilith, Marche Mondiale des Femmes 13, Osez le féminisme 13, Mouvement de la paix 13.

Vendredi 25 Novembre, manifestation pour la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

­

Cette manifestation non déclarée partira du Vieux port à 18h30 le vendredi 25 novembre. Cortège de tête sans homme cis et dress code noir.

Elle est organisée par les collectifs Assemblée féministe Marseille 8 Mars, Collages Féministes Marseille, les Déchainées, Drama Queer FC, CJM  (liste non exhaustive et susceptible d'évoluer) et d'autres personnes n'appartenant à aucun collectif.

Plus d’informations sur Instragram

31e congrès du Planning Familial

Un temps fort pour le mouvement, pour le féminisme et pour les droits sexuels et reproductifs

A l’issue de trois jours de débats, le Planning familial sort renforcé de son 31e congrès, au cours duquel plus de 200 participant.e.s, rassemblé.e.s à Saint-Etienne, ont débattu et voté les grandes orientations de notre mouvement féministe et d’éducation populaire pour la séquence 2023-2025.

Dans un contexte international où les mouvements conservateurs et antichoix occupent de plus en plus le terrain, le congrès a été ouvert par Alvaro Bermejo, directeur général de l’International Planned Parenthood Federation (IPPF) dont le Mouvement français pour le Planning familial est membre depuis 1960. Au sein de cette Fédération, le Planning familial contribue à soutenir les mobilisations des féministes et militant.e.s LGBTQIA+ et co-construire une solidarité internationale. Le congrès a été l'occasion d’affirmer la nécessité d’une action internationale portée par une réflexion décoloniale, en accord avec les valeurs de notre mouvement.

Au cours de ce congrès, le Planning a pris des positions politiques qui renforcent notre devoir de plaidoyer pour les publics que nous accueillons et dont nous portons la parole. Ainsi, le mouvement a choisi d’affirmer plus fort son positionnement de mouvement féministe intersectionnel c’est-à-dire qu’il prend en compte les multiples rapports de domination subis par les personnes. Ainsi, le Planning familial a voté, entre autres, en faveur d’une meilleure inclusion des personnes grosses, des femmes voilées ou portant le voile et pour une mixité sociale accrue au sein de son mouvement. Par là, il démontre encore une fois combien la convergence des luttes reste centrale à ses expériences, réflexions et combats.

Faire mouvement, faire réseau est toujours d’actualité après ce 31e congrès : en interne comme auprès de nos partenaires associatifs et institutionnels. En effet, dans ce contexte national et international où les droits sexuels et reproductifs sont menacés, face à la montée de l’extrême droite, face aux attaques des libertés et des droits des femmes par des politiques sécuritaires et libérales véhiculant la haine de l’autre, nous devons montrer la force du collectif.

A l’issue de ce congrès, les militant.e.s du Planning sont fièr.e.s de réaffirmer que notre association est un mouvement politique, féministe, d’éducation populaire, intersectionnel, subversif, mobilisé pour l’égalité et pour l’accès à la santé sexuelle et reproductive de tout.e.s. Et c’est avec l’ensemble des forces féministes et progressistes que nous lutterons.

Ensemble, soyons fièr.e.s et déterminé.e.s pour défendre nos droits, nos libertés et l’adelphité.

Le Bureau confédéral.

Lecture - Futur·es de Lauren Bastide

Recommandation : Futur·es, Comment le féminisme peut sauver le monde

En 2020, Lauren Bastide, journaliste et présentatrice du podcast féministe La Poudre, signait Présentes, un essai sur le travail à faire autour de la place des femmes dans l’espace public, au sens propre (en ville) comme au figuré (au sein de la société).

Dans Futur·es, Comment le féminisme peut sauver le monde (Allary Editions, 2022), elle explore ce que pourrait être un futur féministe, en s’appuyant sur de multiples études et travaux d’expert·es. Le livre déconstruit pierre par pierre les différents piliers de la société patriarcale, à commencer par la division binaire du genre et l’injonction à l’hétérosexualité, avant de se pencher sur les défauts du système pénal pour imaginer un nouveau modèle de justice réparatrice, de dessiner les contours d’une société recentrée sur l’empathie et la valorisation du “care”, et d’imaginer enfin un rapport à la nature transformé via l’écoféminisme. Un éclairage passionnant et plein d’espoir.

Rencontre à la librairie Maupetit samedi 28 octobre

Un outil - Le langage des émotion

Cette semaine, on vous présente un outil que l’on aime beaucoup au Planning Familial 13 : le langage des émotions.

Ce jeu - composé de 86 cartes - nous vient directement de Belgique, de nos ami.es de la Fédération des Centres Pluralistes de Planning Familial (FCPPF) !

Par ces cartes joliment illustrées (avec deux faces : l’une genrée au féminin et l’autre au masculin), nous partons à la découverte des émotions. Et l’on peut dire que le panel est vaste et constitué de multiples nuances !

Adaptable à tout terrain, à tout public, impossible de s’ennuyer avec ce jeu. Il y a mille et une manière de l’utiliser. Et puis si l’on peine un peu, plusieurs cartes théoriques proposent des pistes d’animation.

Nous aimons l’utiliser dans le cadre des formations « Prodas » ou « Handicap et Alors ? » afin de sensibiliser les professionnel·les à l’approche par les émotions par exemple. Il peut aussi servir de « météo » dans un groupe : « comment je me sens aujourd’hui dans le groupe ? » ou encore permettre de faciliter la parole dans le cadre d’un entretien individuel : « La plupart du temps, c’est quoi l’émotion que tu ressens le plus quand tu es à l’école ? à la maison ? tout·e seul·e ? avec d’autres gens ? », etc.

Ce jeu permet d’aller travailler en profondeur divers objectifs comme par exemple  « développer sa capacité à entendre les émotions et besoins de l’autre », « se penser en toute honnêteté, c’est-à-dire accepter toutes les émotions sans poser de jugement de valeur », « prendre conscience de l’impermanence des êtres humains et du monde »...

Si ce jeu vous plaît, il y a aussi deux autres jeux complémentaires que vous pouvez y associer : « l’expression des besoins » et « l’univers des sensations ».

 

 

Le Planning 13 présente son nouveau site Prodas

Le Planning 13 vous propose deux rendez-vous pour découvrir ce site :

  • jeudi 20 octobre 2022 de 18 h à 20h au Planning Familial 13, 106 bd National, 13003 Marseille
  • jeudi 10 novembre 2022 de 17 h à 18h30 en visio-conférence

Créé dans les années 1970 aux États-Unis et adapté en France depuis 2005 par le Planning Familial, le ProDAS (Programme de développement affectif et social) est reconnu par Santé publique France parmi les actions probantes ou prometteuses qui permettent le développement des compétences psychosociales des jeunes. Inscrit dans la stratégie nationale interministérielle[i], le ProDAS a pour ambition de « permettre à tous les enfants de développer leurs compétences psychosociales dès le plus jeune âge, pendant toute leur croissance et dans tous les milieux » d’ici à 2037.

« Les compétences psychosociales (CPS) sont des compétences de vie, utiles au quotidien pour chacun. Elles contribuent à favoriser le bien-être mental, physique et social, et à prévenir une large gamme de comportements et d’attitudes aux incidences négatives sur la santé. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) les définit comme “un groupe de compétences psychosociales et interpersonnelles qui aident les personnes à prendre des décisions éclairées, à résoudre des problèmes, à penser de façon critique et créative, à communiquer de façon efficace, à construire des relations saines, à rentrer en empathie avec les autres, à faire face aux difficultés et à gérer leur vie de manière saine et productive”. » (OMS 2003)

Le Planning Familial a développé, depuis 2005, le ProDAS d’abord à Marseille puis en France. À ce jour, plus de 1 800 enseignant·e·s et professionnel·le·s ont été formé·e·s et ont mis en œuvre le programme auprès des enfants et des adolescent·e·s des écoles, collèges et lycées principalement dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie.

Le site internet initial, lancé en 2016, avait pour objectif de mettre à la disposition des professionnel·le·s formé·e·s l’ensemble des ressources pédagogiques du ProDAS. À l’occasion de la refonte du site en 2022, un volet grand public est déployé qui donne accès à des informations sur les CPS, à la présentation du programme, à des vidéos, aux résultats des recherches sur le ProDAS, à des ressources pour les parents et à des témoignages d’enseignant·e·s, d’élèves et de chercheur-euse-s…

Venez découvrir ce nouveau site !

Rendez-vous sur PRODAS.FR à partir du 20 octobre 2022 !

Découvrir le ProDAS en vidéo

Ouverture prochaine du Centre LGBTQIA+ à Marseille

Fierté Marseille Organisation, association porteuse de la Pride Marseille, du Longchamp Pride Live Festival et de la Pride²Weeks, vient d'annoncer l'ouverture prochaine du Centre LGBTQIA+ de Marseille-Provence.

Ce projet citoyen qui a pour vocation d'améliorer les conditions de vie des personnes LGBTQIA+ à Marseille et son territoire étendu a été co-construit depuis de nombreuses années grâce à un comité de pilotage.

"Nous avons hâte de le voir bientôt émerger, que chacun·e puisse y être accueilli·e comme il se doit et de le développer avec toutes les personnes qui le souhaitent pour qu'il soit un lieu indispensable aux cultures et aux parcours de vie LGBTQIA+", explique l'association sur sa page Facebook.

Pour suivre l'avancée du projet c'est par .

Dépistage des IST au Planning 13

Le Planning familial 13 ouvre des permanences dédiées au dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST) à Marseille à partir de ce lundi 3 octobre.

Les permanences sont ouvertes les lundis de 10h à 13h et les vendredis de 14h à 17h. Elles sont gratuites, (anonymes) confidentielles et sans rendez-vous.

Les professionnel·le·s du Planning Familial 13, formé·e·s au TROD (test rapide d’orientation diagnostique) proposent un entretien de dépistage. Les personnes peuvent avoir les résultats sur place en moins de 30 minutes pour le VIH et les hépatites B et C pour lesquelles une seule goutte de sang suffit.

Reprise des groupes de parole à destination des victimes d'inceste au Planning

C'est la rentrée et les groupes de parole à destination des victimes d'inceste reprennent mensuellement.
Il sont animés par l'association AMEVI (association marseillaise d'entraide pour les victimes d'inceste) dans les locaux du Planning Familial 13 tous les 3èmes lundis du mois de 19h à 21h.

Nouveauté cette année : il y aura une alternance de groupes de parole libres et de groupes de parole thématiques avec des intervenantes extérieures (corps ; relations affectives, familiales, sexuelles, etc.).  Renseignements complémentaires et précisions sur les dates des groupes thématiques par mail : contact.amevi@gmail.com

Les groupes sont mixtes, gratuits, réservés aux personnes majeures et sans engagement alors si vous êtes concerné·e, n’hésitez pas à venir car ces espaces d'expression et d’échanges se veulent solidaires et resourçants.