Nos actualités associatives

OUTIL - Comment sensibiliser et parler des risques et modes de transmission des IST ?

Lors de nos interventions auprès des publics jeunes et/ou adultes, des questions autour des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), de leurs modes de transmission et des moyens de s'en protéger sont fréquemment posées. Il n'est pas toujours simple d'y répondre de façon accessible et d'ancrer des pratiques et des comportements dans le réel.

L'association AIDES a créé un jeu de cartes illustrées sur le sujet, dont nous nous servons aussi au Planning Familial 13. Les cartes représentent des situations du quotidien et des pratiques sexuelles à classer en fonction du degré de risque de transmission. Les personnages sont représentés de manière non genrée pour aborder le sujet de la manière la plus inclusive possible. Ce jeu permet de faire bouger les représentations et de parler des IST de façon ludique et imagée.

Si vous avez des questions autour des IST, vous pouvez nous joindre au n° vert : 0800 08 11 11 ou via le site parlons-sexualites.fr

Le travail et les combats féministes continuent en 2013

L'année 2022 s'est terminée avec les 60 ans du Planning 13 fêtés le 9 décembre avec les slogans « "Libertés - Égalités - Sexualités » et « Femmes - Vie - Liberté ».

Le travail et les combats féministes continuent.

Nous vous souhaitons une belle année 2023 pour les poursuivre ensemble.

Caisse de solidarité des avortements en délai dépassé

En France l'avortement n'est possible que jusqu'à 14 semaines de grossesse (16 semaines d'absences de règles). Passé ce délai, les femmes qui souhaitent avorter doivent se rendre à l’étranger car dans certains pays le délai légal est plus long.

Cette démarche engendre souvent bien des obstacles : difficulté à trouver comment et où faire l’avortement, stress de l’organisation du voyage, trouver une personne pour garder les enfants… L’avortement à l’étranger a aussi un coût financier : en Espagne (cliniques le plus près de Marseille), l’IVG coûte entre 700 et 2200 euros. Comme le coût varie en fonction de l’avancement de la grossesse, il faut souvent organiser les choses très vite, ce qui rajoute du stress et des complications pour trouver l’argent.

Au Planning 13, nous rencontrons régulièrement des personnes qui sont en délai dépassé pour un avortement. Parmi ces femmes, certaines sont dans l’incapacité de payer les frais (avortement, transport, hébergement), c’est pourquoi nous avons mis en place une caisse de solidarité à laquelle vous pouvez contribuer pour aider ces personnes dans l'urgence.

L’écoute et l’orientation disponibles au Planning ainsi que cette aide financière sont indispensables à ces femmes.

Cette caisse de solidarité a besoin d’être alimentée régulièrement. Outre les dons individuels un autre moyen de soutenir la caisse est d’organiser des initiatives pour ramener de l’argent : bouffe de soutien, concert, projection-débat, vente d’objet, etc. Toute proposition est la bienvenue !

Plus d'infos sur cette caisse

Faire un don [via HelloAsso]

 

C'est quoi l'écoféminisme ?

Chaque semaine, l'équipe éditoriale du site www.parlons-sexualites.fr répond à des questions reçues de manière anonyme.

L'une des questions publiées en fin d'année 2022 était : C'est quoi l'écoféminisme ?

Réponses en images ci-dessous :

www.parlons-sexualites.fr est un site dédié à l'information des 15-25 ans sur les questions de vie relationnelle, affective et sexuelle. Retrouve les conseiller·e·s du Planning Familial au tchat du lundi au vendredi de 17h à 19h, sauf le mercredi 14h-17h !

Noël : nos idées lectures féministes !

Pour glisser sous le sapin des lectures engagées et féministes, voici notre sélection d'ouvrages (liste non-exhaustive !) :

 

🎁BD : Gender Flou de Tamos le thermos

"Tamos, jeune artiste sensible emo et scorpion mène une vie paisible à Bruxelles city. Tam sent bien, depuis quelques année, qu'iel n'est pas une fille. Et peut-être pas un garçon non plus. Mais quoi alors? "
-> idéal pour des parents qui auraient du mal à comprendre les notions de genre et à sortir de la binarité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

🎁 BD L'histoire d'une huître, on comment j'ai failli rater ma vie sexuelle de Cualli Carnago

"c'est une BD qui parle de moi, Cualli Carnago ! mes péripéties sexuelles, mon corps, mes sentiments... depuis mon enfance jusqu'à aujourd'hui! Mais aussi.. de la recherche du grand amour! D'indépendance et d'apprentissage de la séduction ! Du désir féminin et de force intérieur. De vaginisme et de manque de confiance en soi ! De romantisme de Jane Austen ... ET DE SEEEEXE "
-> à offrir à une jeune nièce pour accompagner la découverte de sa sexualité, et l'aider à se détacher des injonctions.

 

 

 

 

 

 

 

🎁 BD Les sentiments du Prince Charles (ou n'importe quelle BD) de Liv Stromquist

"Qu'est-ce donc que l'amour", c'est ce à quoi essaye de répondre Liv Stromquist dans cette bande dessinée. Essai rigoureux et documenté, cette BD est avant tout un plaidoyer passionné pour l'autodétermination et la libération des corps et des consciences. Reine de la bande dessiné féministe Liv Stromquist a écrit plusieurs oeuvres autour de l'amour, des relations ou de la place de la femme (et de son corps) dans la société. -
-> à offrir à une cousine qui vient de vivre une rupture amoureuse.

 

 

 

 

🎁 Le jardin, Paris de Gaëlle Geniller

"Année 1920. Rose est un garçon, et comme toutes les filles qu'il fréquente depuis sa naissance au cabaret dirigé par sa maman, il veut danser - Avec le jardin Paris, Gaëlle Geniller nous transporte avec un vent de fraîcheur salvatrice loin des préjugés et de la haine dans un tourbillon de fleur."
-> pour le tonton relou qui fait des blagues sexistes et pleines de stéréotypes dépassés.

 

 

 

 

 

 

🎁 Album Libres! Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels De Ovidie & Diglee

"La seule certitudes qu'il nous reste en matière de sexe : nous sommes les seules décisionnaires de ce que nous faisons de notre corps et rien ni personne ne devrait jamais nous dicter notre conduite." Au lieu de nous imposer un énième guide censé faire de nous des amantes parfaites, Ovidie et Diglee nous proposent de nous "foutre la paix" dans ce livre drôle, déculpabilisant et décomplexant" -> Pour toutes les jeunes (et moins jeunes ) femmes.

 

 

 

 

 

 

 

🎁 Roman : Viendra le temps du feu de Wendy Delorme

"Elles étaient toutes brisées et pourtant incassables. Elles existaient ensemble comme un tout solidaire, un orchestre puissant, les organes noués en ordre aléatoire, un grand corps frémissant. Et j'étais l'une d'entre elles" - Une dystopie où se reflètent les crises que ous traversons aujourd'hui. Un roman choral poétique et incandescent où l'on parle d'émancipation des corps, d'esprit de révolte et de sororité. -> pour les amoureux de littérature, de poésie et de révolution.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

🎁 Roman : Betty de Tiffany McDaniel

"Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l'histoire qu'il raconte est, et restera à jamais celle de la Petite Indienne". Ce roman nous emmène dans l'Amérique des années 1960 1970, où nous évoluons avec Betty entre sa culture Cherokee et la société raciste de l'époque.

 

 

 

 

 

🎁 Le Pouvoir de Naomi Alderman

"Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu'elles détiennent "le pouvoir"/ Du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante - et même la mort. Mais jusqu'où iront les femmes ? " Roman dystopique et polyphonique de science-fiction, le livre commence comme un conte et va interroger le patriarcat comme la notion de pouvoir et de ses abus.

1er décembre 2022 - “Poussons pour l’égalité”

En ce 1er décembre 2022 le Planning familial appelle à une meilleure prise en compte des femmes dans l’épidémie de VIH

La journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre 2022 s'inscrit dans la stratégie mondiale de l'Onusida qui a pour objectif de mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030.

Avec le slogan « Poussons pour l’égalité », l’Onusida incite le monde à agir contre les inégalités : accès au dépistage pour toutes et tous, mise en place de lois pour lutter contre la stigmatisation et l’exclusion des personnes vivant avec le VIH, réel accès aux traitements au Sud comme dans les pays du Nord, mobilisation contre l’exposition des femmes et des jeunes filles qui du fait des inégalités de statut sont particulièrement affectées : elles représentent 49% des nouvelles infections en 2021, et en Afrique Subsaharienne, 63% des personnes vivant avec le VIH sont des femmes, avec un risque deux fois supérieur d’être infectées pour les jeunes filles de 15 à 24 ans que les jeunes hommes.

On le sait, nous ne sommes pas égaux face à la maladie, face à l’accès aux traitements, face à la prévention.

Cette journée du 1er décembre est l'occasion de rappeler que tant le Covid que le VIH doivent être combattus, que l’épidémie de Covid ne doit pas masquer celle du VIH : l'effort de prévention est à pérenniser et renforcer partout, pour tout le monde sans oublier les femmes et les jeunes qui représentent 13% des nouvelles contaminations. D’où l’importance du travail du Planning familial dans ses accueils, groupes de paroles et consultations pour les femmes et les jeunes, en particulier en direction de celles et ceux qui ont le moins accès l’accès à l’information et aux soins :

- auprès des Mineurs Non Accompagnés, développer avec nos partenaires, des actions de prévention, d’information et d’éducation à la sexualité et de consultations médicales en matière de santé sexuelle et reproductive, afin de ne pas les laisser isolé.e.s face aux risques supplémentaires qu'iels encourent ;
- auprès de toutes les femmes, continuer les accueils dans une approche globale de santé, particulièrement pour celles dont la situation socio-économique est précaire, en offrant toute l’information sur la santé sexuelle et les moyens de préventions qui leurs sont adaptés. Elles représentent encore cette année 29% des nouvelles contaminations ;
- auprès des femmes migrantes qui sont particulièrement touchées par l’infection à VIH. L’enquête PARCOURS 3 réalisée en Ile-de-France auprès de femmes originaires d’Afrique subsaharienne, a mis en évidence les facteurs qui augmentent l’exposition aux risques d’infection des femmes. Face à un environnement social marqué par l’insécurité au niveau de la situation administrative donc du travail, du logement, de l’isolement et du manque d’accès à la santé dans un contexte de précarité maximale, il a été montré qu’elles étaient victimes de violences puisqu’elles ont témoigné jusqu’à 4 fois plus souvent avoir été victimes de rapports sexuels forcés que les femmes non infectées.

Dans ce contexte de cumul de vulnérabilités chez les femmes et particulièrement des femmes nées à l’étranger, la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) doit être un outil déterminant pour donner une autonomie aux femmes, mais alors que celles-ci représentent 32 % des nouveaux diagnostics de VIH en 2021, seulement 2,5 % des initiations de PrEP depuis 2016 les concernent. Nous devons nous mobiliser pour améliorer l’accès des femmes à la PrEP !

En raison des discriminations sexistes, des préjugés qui pèsent sur la vie affective et sexuelle des femmes, la sérophobie pèse fortement sur les femmes touchées par le VIH et invisibilisées. Pourtant, elles existent, ont besoin d’écoute, de soins, d’informations pour leur bonne santé sexuelle.
#NousExistons

Le Planning Familial 13 fête ses 60 ans !

✨1962 - 2022 ✨
Vendredi 9 décembre 2022 de 13h30 à 22h :
Le planning familial 13 fête 60 ans de travail féministe 🥳

Pour découvrir ou redécouvrir les combats et les actions de l’association ces dernières 60 années :
🔸à partir de 13h30, une exposition retracera ses engagements ,
🔸de 18h à 22h, un apéritif et des concerts seront offerts.

Venez partager ce moment avec nous !

Le Planning Familial 13

Mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles - novembre 2022

[COMMUNIQUE via NousToutesMarseille] A ce jour, 110 féminicides ont eu lieu en France depuis le début de l’année 2022. 213 000 femmes sont victimes de violences physiques ou sexuelles de la part de leur conjoint ou ex-conjoint chaque année. 1 femme sur 2 a déjà subi une violence sexuelle. 80% des femmes en situation de handicap ont été victimes de violences. 85% des personnes transgenres sont agressées au cours de leur vie. Tous temps de travail confondus, les femmes touchent 28,5% de moins en salaire que les hommes…. Ces chiffres te révoltent ? Nous aussi !

  • A Marseille, et partout en France nous manifesterons samedi 19 novembre pour dénoncer ces violences sexistes et sexuelles inacceptables qui ne sont pas une fatalité et qui peuvent être enrayées grâce à une action gouvernementale digne de ce nom.
  • Le dimanche 20 Novembre, c'est la journée du souvenir trans ou Transgender Day of Rememberance (TDoR) pour commémorer les personnes trans assassinées par des criminels transphobes.
  • Le vendredi 25 novembre, aura lieu une manifestation à l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

Samedi 19 Novembre, mobilisons nous à Marseille contre  les violences sexistes et sexuelles

Samedi 19 Novembre, Nous Toutes lance des mobilisations dans toute la France pour dénoncer l'inaction politique pour lutter concrètement et massivement contre les violences sexistes et sexuelles ✊🏿✊🏽✊

Lien vers le texte d'appel national 

Ci dessous, le programme de la mobilisation à Marseille:
­
­
Plusieurs associations et collectifs participent à l’organisation de cette manifestation (liste non exhaustive et susceptible d'évoluer): ATTAC, collectif droit des femmes, Amicale du Nid 13, Femmes solidaires Marseille, Centre Évolutif Lilith, Marche Mondiale des Femmes 13, Osez le féminisme 13, Mouvement de la paix 13.

Vendredi 25 Novembre, manifestation pour la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

­

Cette manifestation non déclarée partira du Vieux port à 18h30 le vendredi 25 novembre. Cortège de tête sans homme cis et dress code noir.

Elle est organisée par les collectifs Assemblée féministe Marseille 8 Mars, Collages Féministes Marseille, les Déchainées, Drama Queer FC, CJM  (liste non exhaustive et susceptible d'évoluer) et d'autres personnes n'appartenant à aucun collectif.

Plus d’informations sur Instragram

31e congrès du Planning Familial

Un temps fort pour le mouvement, pour le féminisme et pour les droits sexuels et reproductifs

A l’issue de trois jours de débats, le Planning familial sort renforcé de son 31e congrès, au cours duquel plus de 200 participant.e.s, rassemblé.e.s à Saint-Etienne, ont débattu et voté les grandes orientations de notre mouvement féministe et d’éducation populaire pour la séquence 2023-2025.

Dans un contexte international où les mouvements conservateurs et antichoix occupent de plus en plus le terrain, le congrès a été ouvert par Alvaro Bermejo, directeur général de l’International Planned Parenthood Federation (IPPF) dont le Mouvement français pour le Planning familial est membre depuis 1960. Au sein de cette Fédération, le Planning familial contribue à soutenir les mobilisations des féministes et militant.e.s LGBTQIA+ et co-construire une solidarité internationale. Le congrès a été l'occasion d’affirmer la nécessité d’une action internationale portée par une réflexion décoloniale, en accord avec les valeurs de notre mouvement.

Au cours de ce congrès, le Planning a pris des positions politiques qui renforcent notre devoir de plaidoyer pour les publics que nous accueillons et dont nous portons la parole. Ainsi, le mouvement a choisi d’affirmer plus fort son positionnement de mouvement féministe intersectionnel c’est-à-dire qu’il prend en compte les multiples rapports de domination subis par les personnes. Ainsi, le Planning familial a voté, entre autres, en faveur d’une meilleure inclusion des personnes grosses, des femmes voilées ou portant le voile et pour une mixité sociale accrue au sein de son mouvement. Par là, il démontre encore une fois combien la convergence des luttes reste centrale à ses expériences, réflexions et combats.

Faire mouvement, faire réseau est toujours d’actualité après ce 31e congrès : en interne comme auprès de nos partenaires associatifs et institutionnels. En effet, dans ce contexte national et international où les droits sexuels et reproductifs sont menacés, face à la montée de l’extrême droite, face aux attaques des libertés et des droits des femmes par des politiques sécuritaires et libérales véhiculant la haine de l’autre, nous devons montrer la force du collectif.

A l’issue de ce congrès, les militant.e.s du Planning sont fièr.e.s de réaffirmer que notre association est un mouvement politique, féministe, d’éducation populaire, intersectionnel, subversif, mobilisé pour l’égalité et pour l’accès à la santé sexuelle et reproductive de tout.e.s. Et c’est avec l’ensemble des forces féministes et progressistes que nous lutterons.

Ensemble, soyons fièr.e.s et déterminé.e.s pour défendre nos droits, nos libertés et l’adelphité.

Le Bureau confédéral.

Lecture - Futur·es de Lauren Bastide

Recommandation : Futur·es, Comment le féminisme peut sauver le monde

En 2020, Lauren Bastide, journaliste et présentatrice du podcast féministe La Poudre, signait Présentes, un essai sur le travail à faire autour de la place des femmes dans l’espace public, au sens propre (en ville) comme au figuré (au sein de la société).

Dans Futur·es, Comment le féminisme peut sauver le monde (Allary Editions, 2022), elle explore ce que pourrait être un futur féministe, en s’appuyant sur de multiples études et travaux d’expert·es. Le livre déconstruit pierre par pierre les différents piliers de la société patriarcale, à commencer par la division binaire du genre et l’injonction à l’hétérosexualité, avant de se pencher sur les défauts du système pénal pour imaginer un nouveau modèle de justice réparatrice, de dessiner les contours d’une société recentrée sur l’empathie et la valorisation du “care”, et d’imaginer enfin un rapport à la nature transformé via l’écoféminisme. Un éclairage passionnant et plein d’espoir.

Rencontre à la librairie Maupetit samedi 28 octobre