Archives agenda

27
Juin

Archives & media trans

Soirée projection-débat

samedi 20 novembre

19h00

La Dar centre social autogéré
127, rue d'Aubagne
13006 Marseille

À l’occasion de la Journée du souvenir trans (TDOR), l’association T-Time organise une soirée sur les archives et media transféministes.

Première partie : présentation de l’association Genres de Luttes, suivi d’une projection de plusieurs extraits et courts métrages sur les luttes trans.

Deuxième partie : projection de « The dangers of silicone pumping for trans women » en présence de Sasha Yaropolskaya, militante, rédactrice et chargée de production à XY Media.

Troisième partie : une lecture de Luz Volckmann, autrice et poétesse, dont le livre Allez la rivière, publié aux éditions blast, est sortie récemment.

Adhésion annuelle à La Dar à prix libre.

20
Nov

Me llamo Violeta

Projection-débat

samedi 20 novembre

20h00

Le Gyptis
136, rue Loubon
13003 Marseille

Projection du film « Me llamo Violeta » (Espagne, 73mn) de Marc Parramon et David Fernández de Castro suivie d’un débat avec l’association Transat. Dans le cadre de la Semaine des Solidarités, de la journée internationale des droits de l’enfant et de la journée du souvenir trans (TDOR).

À l’âge de six ans, Ignacio a dit à ses parents : « Je suis une fille, je m’appelle Violeta ». L’histoire de Violeta et de ses parents nous montre toute la complexité du processus auquel les jeunes transgenres et leur famille sont confrontés.

20
Nov

Présentation du livre "Vivantes. Des femmes migrantes racontent"

Rencontre-débat

mardi 16 novembre

19h00

Librairie Transit
51, bd de la Libération
13001 Marseille

En présence de son autrice Odile Dutrey qui est conseillère conjugale et familiale dans un centre de planification familiale à Marseille.

Ce livre (L’Harmattan, 2020) est un témoignage de ce que racontent des femmes migrantes, les raisons de leur départ, leur parcours migratoire souvent douloureux, toujours courageux. Sans en avoir le droit, clandestines, elles arrivent dans un pays qu’elles ne connaissent pas, un pays qui ne veut pas les accueillir. Elles racontent l’errance en France, l’humiliation, le rejet… Elles témoignent aussi de solidarités, disent leurs espoirs, leurs combats et leurs victoires.

16
Nov

Riposte - Autodéfense pour femmes - automne 2021

Stage

Du samedi 30 au dimanche 31 octobre

09h30 - 17h00

Planning Familial 13
106 bd national
13003 Marseille

Après une année bien compliquée, des stages sont à nouveau programmés en 2021 !

Prochains stages d’autodéfense pour femmes Riposte à Marseille organisés par le C-PAM dans les locaux du Planning Familial 13

  • le samedi 30 et le dimanche 31 octobre 2021
  • les samedis 4 et 11 décembre 2021

CONTENU DU STAGE

Le but de l’autodéfense pour femmes est d’acquérir des moyens de se défendre, de PRÉVENIR les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre CONFIANCE EN SOI.

Suivre le cours RIPOSTE c’est :

  • S’encourager à RIPOSTER lors de harcèlements ou d’agressions, qu’elles soient physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles, par des proches ou des inconnus.
  • Pratiquer des TECHNIQUES PHYSIQUES ET VERBALES simples et efficaces par le biais de discussion, de mises en situation et de jeux de rôle.
  • Apprendre à SE PROTÉGER dans une ambiance coopérative et chaleureuse avec d’autres femmes (une animatrice pour un groupe de 10 à 16 participantes).
  • S’AFFIRMER au quotidien, se sentir plus libre et plus confiante.
  • Se concentrer sur ce que l’on PEUT faire, et non sur ce que l’on ne peut pas faire.

Cette forme d’autodéfense est adaptée à toutes, quel que soit votre âge et votre condition physique.

Les animatrices se sont formées avec des formatrices spécialisées dans l’autodéfense pour femmes et sont diplômées de la méthode Riposte, issue du programme Action du Centre de prévention des agressions de Montréal.

La participation aux 2 journées est nécessaire.

TARIFS

Parce qu’il est primordial que les stages soient accessibles à toutes, vous trouverez une fourchette de prix selon les revenus. Les idées mises entre parenthèses sont proposées à titre indicatif et il ne vous sera pas demandé de justificatif car l’association choisit de faire confiance aux femmes. Si vous ne pouvez payer la somme suggérée, n’hésitez pas à contacter le secrétariat qui se chargera de trouver avec vous une solution satisfaisante, afin que l’argent ne soit pas un frein à votre participation.

  • 30-50 euros (peu de revenus, minimas sociaux, smic, chômeuses, étudiantes…)
  • 60-80 euros (revenus « moyens » à revenus « confortables », + du smic)
  • 90 et + (« revenus élevés »)

INSCRIPTION

Contactez nous par e-mail ou téléphone pour savoir si il reste de la place.

Pour garantir le stage et votre place, l’inscription se fait au minimum 15 jours à l’avance.

Nous confirmons l’inscription à la réception d’un acompte de 10 euros, que vous pouvez envoyer en espèces ou en chèque (l’acompte ne sera pas encaissé avant le stage, sauf en cas d’annulation dans les deux jours qui le précèdent) à l’ordre du Centre de prévention des agressions de Marseille (C-PAM) à l’adresse suivante :

C-PAM
106, bd National
13003 Marseille

en précisant vos nom, prénom, adresse mail et un numéro de téléphone où vous joindre si besoin.

Nous vous renverrons par la suite un mail de confirmation d’inscription avec des informations complémentaires.

 

COVID

Sauf si de nouvelles restrictions devaient nous contraindre à les annuler, ils se dérouleront en présentiel dans le respect des gestes barrières, et avec du matériel de réduction des risques de transmission du COVID 19 (masques inclusifs, gel hydroalcoolique). En plus de la désinfection et de la ventilation de la salle, le nombre de participantes a été réduit à 12 au lieu de 18 pour pouvoir garder les distances physiques préconisées dans cet espace. Des mesures complémentaires seront affichées sur place concernant les pauses, l’usage de la cuisine, les toilettes. N’hésitez pas à contacter l’association pour de plus amples informations.

ACCÈS

Le stage se déroulera dans les locaux du Planning Familial 13 :

106 boulevard National, 13003 Marseille
Tram 2 arrêt National, métro 1/2 arrêt Saint Charles, bus 33/34 arrêt National Guibal

CONTACTS

Pour s’inscrire ou pour toute information sur les stages :

e-mail
tel :  06 95 53 09 84

De plus, si vous faites partie d’une association, d’un organisme ou autre, et que vous souhaitez organiser un stage dans ce contexte, c’est possible. N’hésitez pas à contacter le C-PAM.

Centre de prévention des agressions de Marseille
106, boulevard National
13003 MARSEILLE
06 95 53 09 84

30
Oct

En finir avec l’homme - Eliane Viennot

Rencontre-débat

mercredi 20 octobre

19h00 - 21h00

Librairie Transit
51, bd de la Libération
13001 Marseille

Rencontre avec Eliane Viennot pour son livre En finir avec l’homme (éditions ixe, 2021)

Depuis quand, pourquoi, par quel détour le mot « homme » en est-il venu à désigner le genre humain tout entier ? Et comment se fait-il que tant de francophones ne songent pas à questionner cet usage totalisant ?
Au fil d’une passionnante enquête, Éliane Viennot revient sur l’étymologie du terme, sur son sens premier et son sens sublimé par la grâce d’institutions puissantes, sur les contradictions et les confusions que cela n’a pas manqué de provoquer. Ce livre est l’histoire d’un abus de langage qui a hissé le mâle de l’espèce au rang de représentant absolu de l’humanité.

Au pays de l’Homme de Cro-Magnon, du Musée de l’Homme, des Maisons des Sciences de l’Homme, des Droits de l’Homme, etc., cette histoire relève d’une exception française qui sent fort l’imposture masculiniste. Il est temps que le bonhomme regagne son lit – sémantiquement parlant – et laisse place aux autres individus du genre Homo : tous les humains, hommes compris.

20
Oct

ZeFestival, Festival du film lesbien gay bi trans

Festival de cinéma

Du jeudi 14 au dimanche 17 octobre

19h00 - 21h00

Cinémas Les Variétés
37, rue Vincent Scotto
13001 Marseille

Ze Festival festival du Film Lesbien Gay Bi Trans est organisé par l’association Polychromes. Il se déroule dans différentes villes de la région Paca : Avignon, Nice, Seillans, Toulon et Marseille.

14
Oct

Quel monde associatif demain ?

Rencontre-débat

jeudi 14 octobre

18h00 - 21h00

Théâtre de l'œuvre
1, rue Mission de France
13001 Marseille

Rencontre-débat ouverte à tou·te·s et particulièrement aux actrices et acteurs en responsabilité associative, en présence de Jean-Louis Laville (économiste et sociologue, titulaire de la Chaire « Économie solidaire » au Conservatoire national des arts et métiers à Paris), Fatima Mostefaoui (déléguée générale de l’association Avec nous) et Bruno Lasnier (coordinateur du Mouvement pour l’économie solidaire

Tous les trois sont contributeurs du livre « Quel monde associatif demain ? », paru aux Editions ERES en 2020.

La soirée est organisée à l’initiative du collectif Co-Construire qui réunit acteurs associatifs et techniciens des collectivités autour de la construction des politiques publiques.

  • 18h-19h Accueil informel et apéro partagé, premiers échanges avec les acteurs organisateurs de la rencontre et fondateurs du collectif, recueil des motivations des participants et des problématiques (atouts et faiblesses du monde associatif aujourd’hui )
  • 19h : introduction et première restitution-mise en commun du recueil préalable
  • 19h15 : présentation du livre « Quel monde associatif demain » : enjeux et perspectives présentés par Jean-Louis Laville
  • 19h45 : échanges avec la salle
  • 20h15 : expériences d’Avec Nous par Fatima Mostefaoui
  • 20h30 : expériences du Mouvement pour l’économie solidaire (MES) par Bruno Lasnier
  • 20h45 : échanges avec la salle
  • 21h15 : clôture, présentation prochain rendez-vous

Prix libre, réservation en ligne

Plus d’informations sur le livre

14
Oct

Agir pour le Coeur des Femmes

Stand

Du jeudi 07 au vendredi 08 octobre

18h00 - 21h00


Place de Strasbourg
13003 Marseille

Venez retrouver le Planning 13 au village « Agir pour le Cœur des Femmes »

Agir pour le cœur des femmes s’est fixé 4 missions :

  • Alerter et mobiliser toutes les énergies pour l’éducation des femmes sur leur santé cardio-vasculaire à toutes les « phases clés » de leur vie hormonale : contraception, grossesse et péri-ménopause.
  • Accélérer la prévention active en donnant accès à toutes les femmes au dépistage et aux soins cardio-vasculaires en associant l’ensemble de l’écosystème de santé.
  • Former, éduquer et associer l’ensemble des professionnels de santé en leur donnant les moyens nécessaires pour une prévention performante transgénérationnelle.
  • Stimuler et accélérer la recherche médicale ciblée sur les spécificités des maladies cardio-vasculaires chez la femme.

Page Facebook

07
Oct

rencontre autour de la Jinéoloji

Rencontre-débat

mercredi 29 septembre

18h00 - 21h00

Solidaires 13
29, bd Lonchamp
13001 Marseille

La Jinéoloji a été développée à partir de 2011 par le mouvement des femmes libres du Kurdistan et s’inscrit dans les mouvements de libération des femmes contre les oppressions. Quelle est sa vision singulière du féminisme qui la différencie du féminisme occidental ?                                              

Rencontre avec ne militante bruxelloise, ville dans laquelle a été ouvert le premier centre de Jinéoloji en  Europe.

La Jinéolojî est une science, celle des femmes et de la vie. la Jineolojî est un terme original composé du mot kurde « jin » qui veut dire femme, et partage sa racine avec le mot vie, “jiyan”. Ainsi que du mot « lojî » qui vient du grec « logos » signifiant discours, raison, science.

La Jinéolojî aspire à révéler l’histoire des femmes  et à raviver leurs savoirs et valeurs. Son objectif est de permettre aux femmes, en tant que réalité sociale, de développer une connaissance profonde de leurs situations, de se réapproprier les éléments essentiels de leurs vie et de trouver une issue à la crise du XXIᵉ siècle imposée par le système patriarcal, capitaliste et colonial. La Jinéolojî est une science sociale développant une méthodologie alternative, tout en critiquant la mentalité positiviste des sciences modernes, construites par le point de vue hégémonique de « l’homme occidental » qui, au lieu d’être au service de la libération de la société, devient un outil de contrôle et de défense du statut quo.

Réunissant des femmes de différents peuples et cultures, la Jinéolojî est une actrice importante de la révolution du Rojava, elle est aujourd’hui développée dans toutes les régions de l’Administration autonome du Nord et de l’Est Syrien ainsi que dans toutes les régions du Kurdistan. Depuis quelques années, elle a traversé les frontières du Moyen-Orient, trouvant une résonance internationale. Notamment en Europe et en Amérique du Sud, où elle génère l’intérêt des mouvements de femmes et des féministes du monde entier.

29
Sep

Projection - Mon nom est Clitoris

Projection-débat

samedi 25 septembre

17h00 - 18h30

Le Vidéodrome 2
49, cours Julien
13006 Marseille

Projection du film « Mon nom est clitoris » (2018, 75mn), en présence de ses réalisatrices Lisa Billuard-Monet et Daphné Leblond.

Dans l’ambiance douillette de leurs chambres, des jeunes femmes de 20 à 25 ans racontent leurs expériences sexuelles. Elles s’adressent aux deux réalisatrices, également jeunes et parfois visibles dans le cadre. Elles parlent désir, anatomie, masturbation, orgasme et cela non en termes de pratique et de performance, mais d’exploration et d’apprentissage. Entre ces récits, le film propose des moments pédagogiques qui mettent en lumière le clitoris, cet organe oublié des manuels scolaires, réservé au plaisir féminin et pas spécialement destiné à la reproduction. Un film militant sur le corps féminin encore souvent peu connu par les femmes elles-mêmes.

Dans le cadre du festival « Étoiles du Documentaire à Marseille » qui a lieu du 23 au 26 septembre 2021.

Plus d’infos